Le Bayern s'est trouvé un prophète mercredi. Non, pas Serge Gnabry, en dépit de son doublé. Pas Robert Lewandowski non plus, malgré un nouveau but dans une campagne européenne de toute beauté. Mais un certain Magicalcantara, ou Hassan, supporter du FCB dont un simple Tweet ressemble aujourd'hui à une prémonition.

En juin dernier, le Bayern vient de conclure son exercice avec Niko Kovac comme entraîneur et un triplé national à la clé. Mais en Ligue des champions, le futur champion Liverpool avait eu raison des Bavarois dès les huitièmes de finale. Dans le jeu, le style Kovac bien moins flamboyant que celui de Pep Guardiola ou de Carlo Ancelotti peine à convaincre. Alors Magicalcantara imagine le scénario quasi rêvé mais ô combien improbable alors : "la finale de la Ligue des champions 2020 avec Flick comme entraîneur après que Kovac ait été viré en milieu de saison". Dans le mille.

Ligue des champions
Ça donne quoi le documentaire consacré au PSG sur Amazon Prime ?
IL Y A 13 HEURES

Hansi Flick n'était pourtant encore qu'un homme de l'ombre, ancien assistant de Joachim Löw avec l'équipe nationale allemande et de retour au Bayern - où il a été par le passé joueur – que depuis quelques mois. Mais ce tweet de devin sonne désormais comme un incroyable destin, alors que le Bayern était encore moribond avant la reprise du jeu avant le confinement. "J'y crois encore" assurait-il alors en réponse à son message. Désormais, Hassan n'a qu'un seul regret : ne pas avoir écrit que le Bayern allait remporter cette finale. Mais il annonce déjà la couleur pour l'édition 2021 : Munich l'emportera.

Ligue des champions
"Moi, je l'aurais mis dans les filets" : Blatter ironise sur le tir manqué de Mbappé en finale
28/08/2020 À 09:18
Ligue des champions
Le monde d'après sans les idoles d'avant
25/08/2020 À 10:34