Nasser Al-Khelaïfi est très proche de ses joueurs. Parfois trop, et le retour de Leonardo voici un an lui a permis de reprendre quelque peu ses distances, de s'effacer. Mais dans les grands moments, le président du PSG n'est jamais avare en compliments. Que ce soit lors des victoires en phase de poules contre le FC Barcelone (3-2) en 2014 ou le Real Madrid (3-0) en début de saison, il a souvent confié combien il était fier de ses joueurs.

Alors quand il a vu son équipe se qualifier pour la première demi-finale de Ligue des champions de l'ère QSI mercredi, il s'est logiquement montré dithyrambique. "C'est une journée très spéciale pour nous, c'est l'anniversaire des 50 ans (de la création du PSG, NDLR) et on gagne comme ça, c'est magnifique. Honnêtement, on a besoin de ça pour changer la mentalité. Quelque chose nous bloque un peu, mais aujourd'hui je vous promets que les joueurs veulent tous donner 200% de plus. Je suis très fier, je veux remercier tout le monde, les joueurs, le coach, le staff", a-t-il estimé.

Ligue des champions
Les notes : Neymar a tout fait, ou presque
12/08/2020 À 22:21

Des stats à la Messi mais aussi très imprécis : le paradoxe Neymar

"Quelque chose a changé dans l'équipe depuis quelques mois"

Conscient de la difficulté du défi qui se présentait à son équipe qui n'a pas pu reprendre son championnat et donc le rythme de la compétition comme l'Atalanta Bergame, Al-Khelaïfi est ensuite revenu sur certaines performances individuelles, notamment celle de Neymar, excellent dans le jeu, bien que déficient face au but mercredi. "Ney fait partie, avec Kylian (Mbappé), des cinq meilleurs joueurs du monde, peut-être même des trois. Il a été l'homme du match, il a fait un grand match. On a retrouvé Neymar. Quelque chose a changé aussi dans l'équipe depuis quelques mois, je l'ai senti", a-t-il encore noté.

Avec l'entrée convaincante de Kylian Mbappé, le président du PSG sait, plus que jamais, qu'il bénéficie de deux joyaux. Alors pas question de s'en séparer. "Kylian et Ney ne vont jamais partir. J'en suis sûr", a-t-il affirmé dans un sourire. Une telle déclaration n'est, évidemment, pas passée inaperçue à l'heure où le club de la capitale est en discussions avec l'attaquant international en vue d'une prolongation de contrat.

Une chose est vraiment certaine : les deux stars resteront au moins une saison de plus à Paris, crise économique due au coronavirus oblige. Prompt à s'enflammer sur leur compte, Al-Khelaïfi a toutefois gardé la tête froide sur le court terme et le défi qui se présente désormais à son équipe : le dernier carré de la Ligue des champions. "Notre objectif est très lointain, on va penser aux demi-finales, on ne pense pas à la finale. C'est très important pour nous de changer la mentalité des joueurs, de l'équipe, mais aussi des médias, vous. Tout le monde doute du Paris Saint-Germain, aujourd'hui on a prouvé qu'on pouvait aller plus loin, on a fait un magnifique scénario." A bon entendeur...

Ligue des champions
Neymar : "Je n'ai jamais pensé rentrer à la maison"
12/08/2020 À 21:59
Ligue des champions
Ça donne quoi le documentaire consacré au PSG sur Amazon Prime ?
18/09/2020 À 17:31