Football
Ligue des champions

City sauvé des eaux : le TAS annule sa suspension de deux ans

Partager avec
Copier
Partager cet article

Riyad Mahrez et Kevin De Bruyne après un but inscrit lors du match opposant Manchester City à Newcastle, le 08 juillet 2020

Crédit: Getty Images

ParClément Lemaître
13/07/2020 à 08:37 | Mis à jour 13/07/2020 à 09:07
@ClementLemaitre

LIGUE DES CHAMPIONS - Manchester City peut souffler. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé de lever la suspension de deux ans de toutes compétitions européennes prononcée par l'UEFA pour infraction aux règles du fair-play financier. Sombre jusqu'ici, l'horizon des Citizens s'éclaircit à nouveau : ils joueront la C1 la saison prochaine.

Deuxième de Premier League cette saison, Manchester City jouera bien la Ligue des champions la saison prochaine. Exclu de toutes compétitions européennes lors des exercices 2020-2021 et 2021-2022, le 14 février dernier, par l'UEFA pour "violations sérieuses" des règles du fair-play financer, le club entraîné par Pep Guardiola, également condamné à payer une amende 30 millions d'euros, a vu sa sanction levée ce lundi en appel par le tribunal arbitral du sport (TAS)

Ligue des champions

La colère de Garcia : "Le football français s'est arrêté trop tôt, on va perdre beaucoup de joueurs"

IL Y A 3 HEURES

"Le club se félicite de la décision prise aujourd'hui (lundi). Manchester City tient à remercier les enquêteurs pour leur application et la procédure régulière qu'ils ont administrée", a indiqué le champion d'Angleterre 2019 dans un communiqué publié sur son site officiel, quelques secondes après la décision rendue par le TAS. Cependant, l'amende a été maintenue mais réduite à 10 millions d'euros.

Cinq mois après avoir pointé la surévaluation des revenus de sponsoring de Manchester City, accusé de ne pas avoir coopéré avec la chambre d'instruction de la Commission de contrôle financier des clubs, l'UEFA a fait son mea culpa ce lundi. "L'UEFA prend note du fait que le TAS n'a pas trouvé de preuves suffisamment concluantes dans cette affaire spécifique et que de nombreuses infractions présumées étaient prescrites en raison de la période de cinq ans prévue par le règlement de l'UEFA", a souligné l'instance européenne. Pour Manchester City, la catastrophe industrielle a été évitée de très peu.

Des quarts jusqu'au vainqueur de la Ligue des champions 2020 : nos pronostics

00:11:57

Ligue des champions

Deux entraîneurs aux statistiques affolantes : Guardiola/Zidane, le duel en chiffres

IL Y A 16 HEURES
Ligue des champions

Neymar est enfin comblé : "Je crois que je vis mon meilleur moment à Paris"

IL Y A 19 HEURES
Dans le même sujet
FootballLigue des champions
Partager avec
Copier
Partager cet article