Retour aux basiques. Thomas Tuchel va faire machine arrière ce mardi pour ce choc crucial en Ligue des champions face à Leipzig. L'entraîneur allemand du PSG va aligner Marquinhos en défense centrale. "C'est nécessaire demain (mardi), je pense bien", s'est contenté de déclarer le technicien allemand, confronté à la suspension de Presnel Kimpembe. "Je savais que j'allais jouer en défense, le coach m'a prévenu, a avoué Marqui. C'est son choix, il faut le respecter et je fais faire mon maximum".

S'il n'en rajoute pas et se montre très politique, l'international brésilien ne devrait pas vraiment se plaindre de retrouver son poste de prédilection. Mais Tuchel avait-il vraiment le choix ? L'absence de Presnel Kimpembe qui s'est imposé comme un pilier de l'arrière-garde parisienne après le départ de Thiago Silva cet été, le pousse forcément à revoir ses plans. Alors que la défense du finaliste de la dernière édition manque cruellement de solidité cette saison, il peut difficilement s'acharner en plaçant encore une fois son capitaine au cœur du jeu. Mais ce n'est pas si anodin.

Ligue des champions
L'anecdote de Ba sur PSG-Basaksehir : "Crivelli a décidé de ne pas sortir et a été suivi"
11/12/2020 À 19:45

Avec Diallo ?

Depuis le début de la saison en Ligue des champions, l'Allemand s'entêtait à faire jouer "Marqui" plus haut sur le terrain et à tester la recrue portugaise Danilo, milieu de formation, en défense. Avec plus ou moins de réussite, comme l'avait illustré le revers à Leipizig à l'aller où les deux ont semblé joué contre-nature (2-1).

Alors que le PSG est sous pression après deux défaites lors des trois premières journées et que Danilo a livré une prestation inquiétante contre Monaco vendredi au milieu (3-2), le temps des expérimentations est donc fini pour ce quatrième match. "Je vais essayer de donner mon maximum, de bien défendre, de mener mon équipe vers l'avant pour faire un bon match", a conclu le Brésilien, qui pourrait évoluer avec Abdou Diallo à ses côtés. Paris en aura bien besoin.

Ligue des champions
Villas-Boas espère que l'arbitre "saura dire pardon"
09/12/2020 À 23:22
Ligue des champions
Neymar évoque à nouveau l’affaire Alvaro Gonzalez : "Cela a eu lieu avec moi au début de saison"
09/12/2020 À 22:12