Ederson : 6

Après deux bonnes interventions sur des frappes de Neymar en début de match, le portier brésilien a été lâché par sa défense sur l’ouverture du score de Marquinhos (15e). Constamment en danger sur les corners adverses, il claque celui de Di Maria avant la demi-heure. À part une très bonne anticipation loin de son but (59e), il n’a plus rien eu à faire au retour des vestiaires.
  • En bref : Impuissant sur le but, propre sur le reste.
Ligue des champions
De Bruyne, des fractures mais son Euro ne serait pas en danger
30/05/2021 À 11:33

Kyle Walker : 6

Mbappé est assez peu venu dans son couloir en première période, et les timides montées de Bakker ne l’ont pas vraiment inquiété. Mais il a su se montrer très costaud (49e) ou attentif (85e) quand l’attaquant français est venu le tester après la pause. D’une grosse course pour faire l’appel suivi d’un centre dangereux, il obtient le corner qui amène l’égalisation mancunienne (64e).
  • En bref : Des gestes qui ont compté.

Kyle Walker

Crédit: Getty Images

Ruben Dias : 6

Occupé à défendre sur Paredes, il ne peut intervenir devant Marquinhos sur l’ouverture du score. Mais il est battu dans les airs par le milieu argentin, proche de faire le break à la demi-heure sur un nouveau corner (28e). Beaucoup plus autoritaire ensuite, il a fait régner l’ordre sur les rares incursions de Neymar et Mbappé.
  • En bref : Pas le plus inquiété durant la tempête.

"Pochettino a fait du Tuchel et plombé le PSG"

John Stones : 5

En balance avec Aymeric Laporte avant la rencontre, l’international anglais s’est fait peur sur un dégagement mais a été peu sollicité pour le reste. Il est toutefois déposé par Mbappé dans la surface, sur une action qui aurait pu coûter un deuxième but aux siens (56e). Ses relances ont été plus propres que celles de son binôme.
  • En bref : Peu sollicité.

Joao Cancelo : 3

Son très bon centre pour Bernardo Silva a été à l’origine de la première occasion mancunienne (21e), et ses quelques percussions ont réveillé City au retour des vestiaires. Mais défensivement, il a énormément souffert dans son couloir. Très en retard sur Mbappé, il a écopé d’un jaune dès la demi-heure. Puis il a de nouveau été dépassé par une percussion de Di Maria avant le retour aux vestiaires. Remplacé par Zinchenko (61e).
  • En bref : Beaucoup plus à l’aise avec le ballon que sans.

Angel Di Maria (PSG) passe entre Joao Cancelo et Phil Foden (Manchester City), en demi-finale aller de la Ligue des champions, mercredi 28 avril 2021 au Parc des Princes

Crédit: Getty Images

Bernardo Silva : 5

Annoncé comme "faux neuf", le milieu Portugais a plus évolué dans le cœur du jeu, avec évidemment une liberté de projections. L’une d’entre elles a débouché sur la première occasion mancunienne (21e) avant un service pour Foden gâché par ce dernier (42e). Assez discret pour le reste, il a toutefois été généreux dans ses efforts défensifs.
  • En bref : Sérieux mais pas brillant.

Rodrigo Hernandez : 5

Le milieu de terrain espagnol a perdu un ballon très dangereux dès l’entame (2e) avant de se mettre dans le rythme, avec quelques sorties de balle, récupérations et décalages bien sentis. Mais Rodri s’est lui aussi montré trop passif sur l’ouverture du score de Marquinhos et a globalement moins pesé qu’à l’accoutumée, pour son 100e match sous le maillot de City.
  • En bref : Comme tous ses coéquipiers, il s’est montré beaucoup plus serein quand City a véritablement posé le pied sur le ballon.

"Le piège Neymar-Mbappé s'est refermé sur le PSG"

Ilkay Gündogan : 6

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Gündogan était au marquage de Marquinhos sur l’ouverture du score parisienne. Et le milieu allemand a été totalement déposé par la course du Brésilien. Très discret en première période, le meilleur buteur de City cette saison est sorti de son nid au retour des vestiaires. Plus disponible, plus haut, il a provoqué l’expulsion de Gueye (77e).
  • En bref : Un réveil bienvenu après la pause.

Riyad Mahrez : 6

L’international algérien est plutôt bien rentré dans son match, en testant Bakker sur quelques percussions et fixations. Sa tête, sur un centre de Foden, prenait la direction du cadre avant d’être superbement dégagée par Paredes (33e). Après avoir alterné le bon et le moins bon, il a trouvé la faille sur coup franc. Un but on ne peut plus précieux avant un centre de qualité pour Foden (75e), en plus de ses nombreux dribbles.
  • En bref : Un but qui compte double.

Mahrez

Crédit: Getty Images

Kevin De Bruyne : 7

C’est lui qui a souvent occupé la position de "faux neuf" dans le 4-3-3 de Guardiola, tout en décrochant énormément. Le Belge, revenu de blessure dimanche, a connu plus de déchet qu’à l’accoutumée et été mis en difficulté par le pressing adverse en première période. Mais il a beaucoup bougé pour trouver des positions de centres et de frappes, jusqu’à cette égalisation certes chanceuse (64e) mais venue récompenser sa nette montée en puissance.
  • En bref : Décisif, encore une fois.

Phil Foden : 5

En première période, l’ailier anglais a dû (beaucoup) plus défendre qu’il n’en a l’habitude. Une énergie qui est allé puiser dans sa lucidité, tant il a manqué de justesse sur des situations très dangereuses (42e, 87e). Mais quelques centres dangereux sont à mettre à son crédit, tout comme le fait qu’il a obtenu la faute amenant le but de Mahrez.
  • En bref : Il a eu les situations pour être l’homme du match.
Ligue des champions
Chelsea s'offre aussi un statut de tête de série pour la prochaine C1 : tous les chapeaux
30/05/2021 À 07:55
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57