Même la demi-finale du Paris Saint-Germain ne parvient pas à masquer la terrible faillite des clubs français sur la scène européenne cette saison. La locomotive PSG n'a pas emmené dans son sillage Lyon ou Rennes comme elle avait pu le faire ces dernières saisons. Conséquence, la France présente un bilan comptable plus que médiocre au coefficient UEFA. Pour 2020-2021, l'Hexagone pointe à une huitième place peu reluisante avec 7 916 points, son plus mauvais total depuis… 2008 !
La première lecture n'a rien de très encourageante. Et les conséquences pourraient l'être encore moins. Calculé sur la base des résultats des cinq dernières saisons, le coefficient UEFA va donc voir disparaître dans quelques mois le reliquat de la saison 2016-2017. Lyon avait alors atteint le dernier carré de la Ligue Europa (éliminé par l'Ajax Amsterdam) après avoir été reversé de la C1, dans laquelle l'AS Monaco de la révélation d'alors Kylian Mbappé avait également atteint les demi-finales. Dans quelques mois, le meilleur exercice comptable des clubs tricolores va disparaître et laisse planer le spectre d'une relégation comme cinquième puissance européenne. Derrière la France, le Portugal a signé une meilleure saison 2020-2021 et comble un peu son retard.

L'Angleterre détrône l'Espagne

Ligue des champions
De Bruyne, des fractures mais son Euro ne serait pas en danger
30/05/2021 À 11:33
Les clubs lusitaniens se classent cinquième de la saison, juste devant les Pays-Bas et l'Ecosse, qui confirme également sa montée en puissance depuis deux ans. La France, elle, suit derrière, et devance péniblement Israël, l'Ukraine et l'Autriche… La piqure de rappel est grande, alors que la réforme de la Ligue des champions est prévue pour mai 2023 et verra le nombre de places qualificatives basé sur le coefficient UEFA à ce moment-là. Le PSG ne pourra pas tout faire tout seul. Le club de la capitale est toujours 7e au coefficient des clubs et est désormais très proche de l'Atlético de Madrid. Mais Manchester United, huitième, doit encore récupérer la totalité de ses points en fonction du résultat de la finale de la Ligue Europa.

"Aucun tir cadré, émotions mal maitrisées : Paris ne peut pas avoir de regrets"

Les Red Devils pourraient porter l'Angleterre un peu plus haut vers les sommets européens. Avec trois des quatre finalistes des coupes d'Europe estampillés Premier League, les clubs anglais volent la vedette à l'Espagne, pourtant aux commandes du coefficient UEFA depuis 2012-2013 ! Avec déjà 23 214 points acquis (avant les finales), l'Angleterre peut espérer faire mieux encore que la marque historique des clubs espagnols en 2015-2016 quand le Real Madrid et le FC Séville avaient remporté la C1 et la C3.
Ligue des champions
Chelsea s'offre aussi un statut de tête de série pour la prochaine C1 : tous les chapeaux
30/05/2021 À 07:55
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57