Les Blues l'ont fait. Chelsea a remporté la Ligue des champions 2021 en s'imposant face à Manchester City au terme d'une finale plus qu'intense à l'Estadio do Dragao de Porto (1-0), samedi soir. De nouveau parfaitement organisés, les hommes de Thomas Tuchel ont su résister à la volonté offensive des Citizens, en manque d'inspiration offensive, qui n'ont jamais su trouver la faille. Kai Havertz a fait trembler les filets au bout d'un contre ultra-rapide peu avant la pause (42e). Les Blues ont décroché leur second sacre continental après celui de 2012. City, qui n'avait pas perdu le moindre match dans cette campagne, est tombé au plus mauvais moment.
Euro 2020
"Le mec est retraité depuis 10 ans et bat mon pays entier" : Quand Thierry Henry dégoûte De Bruyne
20/06/2021 À 15:54
Pep Guardiola, lui, s'est incliné pour la troisième fois cette année devant Thomas Tuchel. Pour sa première finale de C1 depuis son sacre de 2011 avec le Barça, le technicien espagnol, obsédé de tactique, a voulu innover. Il a choisi de laisser Fernandinho et Rodri sur le banc pour titulariser Ilkay Gündogan en sentinelle. Si son équipe n'a pas perdu son style de jeu, elle s'est clairement révélée en manque de repères défensifs. Une fois sortis du pressing des attaquants mancuniens, les Blues ont ainsi facilement percé leur bloc et régulièrement trouvé Timo Werner en bonne position aux abords ou dans la zone de vérité.

Kanté Ballon d'Or ? "On peut rêver mais on se met le doigt dans l’oeil"

Thiago Silva sur le flanc, l'adresse d'Havertz

Fidèle à lui-même, l'ancien de Leipzig a manqué de réalisme en ratant une reprise (10e), puis en tirant sur Ederson (14e) et en ratant le cadre (15e). Ses incessants déplacements ont cependant posé d'énormes problèmes aux Mancuniens d'autant que N'Golo Kanté est souvent venu en soutien (17e). Si City a su calmer le jeu en mettant le pied sur le ballon et s'est même montré dangereux, grâce à la vitesse de Raheem Sterling (8e) et la vista de Kévin De Bruyne, les discrets Phil Foden (28e) et Riyad Mahrez (30e) ont loupé le coche.
Alors que Thiago Silva venait de se blesser aux adducteurs (35e), Kanté a lancé Havertz en contre et Oleksandr Zinchenko a dû surgir dans sa surface pour le contrer (37e). L'arrière-garde des Citizens n'a pourtant pas retenu la leçon. Andreas Christensen est entré en jeu et Edouard Mendy a relancé sur la gauche de son camp vers Ben Chilwell qui a servi Mason Mount pour une ouverture axiale parfaite dont Havertz a profité pour aller devancer Ederson à l'entrée de la surface et envoyer le ballon dans le but vide (0-1, 42e). L'ancien de Leverkusen qui n'avait encore jamais marqué en Ligue des champions a bien choisi son moment.

De Bruyne K.-O., Mahrez rate l'égalisation au bout du temps additionnel

Guardiola, lui, n'a rien changé à la reprise. Son équipe a bien haussé le ton et le rythme en s'installant définitivement dans la moitié de terrain adverse mais a continué de buter sur un bloc défensif londonien rigoureux. Les Citizens ont en plus perdu leur maître à jouer, Kevin De Bruyne, après un violent choc avec Antonio Rüdiger (56e). Gabriel Jesus a remplacé le malheureux belge, puis Fernandinho a pris la place d'un Bernardo Silva peu influent (64e). Gündogan, lui, a pu davantage se projeter mais César Azpilicueta l'a devancé in extremis aux six mètres pour symboliser l'abnégation sans faille des Blues (69e).
Entré pour le dernier quart d'heure, Sergio Agüero n'a pas eu l'occasion d'endosser le costume de héros. Dans une fin de match à couper le souffle, Mahrez a rendu silencieux tout le public mais sa reprise de 20 mètres n'a fait que flirter avec la cible (90e+7). Cette frappe, c'était la balle de 1-1, celle qui aurait pu offrir la prolongation aux Citizens. Grâce notamment à l'incroyable travail de Kanté, le plan mis en place par Tuchel a fonctionné jusqu'au bout et Azpilicueta a pu soulever la Coupe aux grandes oreilles dans le ciel de Porto. Peu de monde aurait misé sur eux en début de saison, comme au mois de janvier d'ailleurs. Ils ont déjoué les pronostics pour grimper sur le toit de l'Europe.

Chelsea fête son sacre lors de la finale de la Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32