Kylian Mbappé "va jouer", a assuré l'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, au sujet de l'attaquant du Paris Saint-Germain avant leur demi-finale retour de Ligue des champions, mardi (21h00), où les Sky Blues ont l'avantage (2-1 à l'aller). En conférence de presse, le technicien catalan n'a pas mâché ses mots pour réaffirmer son admiration pour la star du PSG, ainsi que son compère d'attaque Neymar.
"Il (Mbappé) va jouer", prédit "Pep", "et j'espère qu'il va jouer, pour le foot, pour ce match", a-t-il dit au sujet de la star parisienne, gênée par une contracture au mollet droit. Le technicien catalan a également défendu le match aller de Mbappé et de Neymar. "Ils ont été exceptionnels en première période, en seconde période nous avons été meilleurs, alors ils ont été moins bons. Mais ne jugez pas la performance d'un joueur selon que son équipe a gagné ou perdu. Vous avez mon opinion: ils ont bien joué", a-t-il lancé.

"Le piège Neymar-Mbappé s'est refermé sur le PSG"

Ligue 1
Sergio Ramos en pré-retraite dorée au PSG ? "Ceux qui pensent ça se trompent totalement"
IL Y A 11 HEURES

"Contenir" Neymar et Mbappé

"C'est excitant de jouer des joueurs de classe mondiale pour des défenseurs", a savouré pour sa part le défenseur central John Stones, à l'idée de croiser à nouveau Neymar et Mbappé. Il faudra "les contenir. Nous y sommes bien parvenus en seconde période à l'aller, mais c'est toute l'équipe qu'il faut contenir".

Pep Guardiola sait qu'il a du souci à se faire avec Neymar et Mbappé

Crédit: Getty Images

"C'est une équipe extraordinaire", appuie Guardiola, "ils sont très créatifs, bien sûr je suis préoccupé par leurs qualités, mais je viens de les voir jouer, les traces laissées sont encore fraîches. Et nous aussi nous savons à quel point nous pouvons être bons". Au niveau de la flatterie, en tout cas, Pep Guardiola sait y faire.

L'ajustement de Guardiola, la disparition de Verratti et Neymar : comment Paris a sombré

Ligue des champions
Mauricio, il est temps de libérer Léo !
HIER À 20:07
Ligue des champions
Mbappé, la flamboyance se transforme en dépendance
HIER À 00:23