Kaylor Navas : 5

Vigilant devant Rashford (10e) ou sur une tête vicieuse de Fernandes (84e), il sort une bonne horizontale sur la frappe de Martial avant d'être trompé par Danilo sur le but mancunien. Le portier du PSG n'a pas eu à multiplier les miracles profitant surtout de la maladresse anglaise.

Ligue 1
André : "Si Paris est moins bien... il faut être prêt"
IL Y A 4 HEURES
  • En bref : Rien à se reprocher.

Le succès du PSG, c'est aussi celui de Tuchel : "Il a pris le taureau par les cornes"

Alessandro Florenzi : 7

Assez peu en danger en phase défensive, il a joué les ailiers avec une qualité de centre rare mais ni Neymar (15e), ni Mbappé (41e) n'en ont profité. Et c'est lui qui reprend à l'entrée de la surface sur le deuxième but parisien. Il étire le jeu parisien et lui donne même de la profondeur.

  • En bref : Précieux.

Remplacé par Khilo Kehrer (78e)

Marquinhos : 8

A chaque fois que le sol se dérobe, à chaque fois que Paris retient son souffle, c'est son capitaine qui le libère. Ce mercredi encore, il a marqué le but le plus important de ce début de saison (69e). Dans son style, à l'arraché, avec le cœur. Quelques minutes plus tôt, il sauvait la patrie en se jetant devant Martial (57e) avant de toucher la barre (63e).

  • En bref : Le meilleur défenseur et, si on force un peu le trait, le meilleur attaquant du PSG.

Presnel Kimpembe : 5

Kimpembe a manqué de sérénité dans sa gestion de la profondeur et Rashford ou Bruno Fernandes l'ont très souvent pris à défaut par ses appels dans le dos. En revanche, sa densité physique a fait du bien en fin de match.

  • En bref : Moins à l'aise face à des attaquants lancés.

Abdou Diallo : 5,5

Epatant en début de match, c'est lui qui récupère le ballon sur l'action qui amène l'ouverture du score. Mais il est en retard sur le but mancunien et laisse trop d'espace à Rashford. Comme Kimpembe, il a souffert face aux appels dans la profondeur de l'international anglais d'autant que MU a insisté sur son côté. S'il a raté tous ses centres, il délivre une passe décisive miraculeuse pour Marquinhos.

  • En bref : Mieux qu'un dépannage.

L'homme fort, c'est Neymar : "Au PSG, il y a deux stars, mais un seul grand joueur"

Danilo Pereira : 5

Beaucoup de dissuasion en début de match et un gros volume de jeu. Tentaculaire durant la première demi-heure, il est malheureux sur le but contre son camp qui lui a fait perdre de sa superbe. En difficulté avec le ballon, il joue mal le hors-jeu et offre un boulevard à Cavani (57e) sur l'action la plus dangereuse de MU en seconde période.

  • En bref : Son volume de jeu a souvent soulagé ses partenaires.

Marco Verrati : 5

Sa très bonne première demi-heure a permis d'avoir le contrôle des débats avec un Verratti très sûr dans ses orientations et ses récupérations. Mais il a souffert dès que le collectif a joué sur les talons. En manque de rythme, l'Italien a souffert en seconde période et a peu à peu disparu.

  • En bref : Il n'a pas encore 90 minutes dans les jambes.

Remplacé par Rafinha (78e), auteur d'une passe décisive délicieuse pour Neymar.

Leandro Paredes : 5,5

Il a joué les chiens de garde. A l'image de son équipe, son esprit conquérant s'est dissipé au fil de la rencontre. A son crédit, une grosse activité et un retour fantastique dans les pieds de Rashford (61e). Balle au pied, il a manqué d'un peu de fantaisie et d'audace.

  • En bref : Un bon garde du corps.

Remplacé par Ander Herrera (65e).

Incroyable Giroud, les 13 ans de CR7, capitaine par défaut : les tops et flops

Neymar : 8

Deux buts : il est le grand bonhomme du soir. Sa première demi-demi-heure est un modèle, son dernier quart d'heure, un petit chef d'œuvre. A l'image d'un second but fantastique. A l'origine, il élimine deux joueurs, oriente à merveille sur Mbappé avant de conclure, un cigare à la bouche, après une course de 60 mètres. Bien sûr, il s'est un peu compliqué la vie en début de seconde période. Mais comment lui reprocher ce soir ?

  • En bref : Quelle merveille de joueur…

Moïse Kean y Neymar da Silva (PSG)

Crédit: Getty Images

Moise Kean : 3

Moins dans le ton que ses deux compères offensifs en première période, il a trop peu souvent pris place pas dans les bonnes zones. Trop neutres dans ses choix de passes, il n'a jamais pesé et a beaucoup gâché dans son jeu dos au but. Kean a ralenti le jeu. L'intensité de la Ligue des champions ne lui sied guère.

  • En bref : Transparent.

Remplacé par Mitchel Bakker (65e) qui a raté la première balle de match (68e)

Kylian Mbappé : 6

C'est lui qui donne l'impulsion sur l'ouverture du score, qui donne l'avant-dernière passe sur le troisième but et il est le détonateur des offensives parisiennes. Lui aussi s'est un peu perdu en voulant parfois jouer les sauveurs mais on ne peut pas lui reprocher de manquer de lucidité tant le Parisien a donné, notamment sur ses replis défensifs. Sa course de 70 mètres, au terme de laquelle il oublie complètement Neymar, aurait mérité un meilleur sort. Mais quelle chevauchée !

  • En bref : En Ligue des champions, il lui manque juste le dernier geste.

Manchester United - PSG

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Le PSG accélère enfin
IL Y A 19 HEURES
Ligue 1
Un côté Motta et Verratti-compatible : Paredes, le grand gagnant du PSG version Pochettino ?
HIER À 23:59