Rennes paie très cher pour apprendre. Les joueurs de Julien Stéphan ont été battus nettement par Chelsea à Stamford Bridge lors de la 3e journée de Ligue des champions (3-0). Plombés par les erreurs de Dalbert qui a concédé deux penalties en première période et été expulsé mais aussi par un arbitrage très sévère, ils n'ont rien pu face à la maîtrise de Chelsea symbolisée par le sang-froid de Timo Werner au moment de transformer la sanction. Tammy Abraham a corsé l'addition en seconde période et Rennes reste dernier du groupe E dominé par les Blues et Séville qui a battu Krasnodar (3-2).

Ligue des champions
Deux de chute et fin de match à 9 : le PSG a eu tout faux
04/11/2020 À 21:53

Les Bretons étaient pourtant venus à Londres avec des ambitions et ont cherché à les transposer sur le terrain. Ils auraient d'ailleurs pu obtenir un petit quelque chose après un premier corner venu de la droite et une main de Kurt Zouma sur une tête de Naif Aguerd mais l'arbitre en a décidé autrement (7e). Quelques instants plus tard, M. Felix Zwayer n'a, en revanche, pas hésité au moment d'accorder un penalty à Chelsea pour une faute bien réelle de Dalbert sur Werner dans la surface de Gomis. Le défenseur brésilien a été averti et l'attaquant allemand a ouvert le score (1-0, 10e).

Rien n'a souri aux Bretons

Malgré ce coup dur, Rennes a continué de bien faire circuler le ballon notamment grâce au travail de Steven Nzonzi au milieu de terrain et à la lucidité de Yann Gboho sur son côtré droit. Cependant, les visiteurs n'ont pas réussi à inquiéter leur ancien portier Edouard Mendy. Son successeur Alfred Gomis n'a pas eu beaucoup de travail à effectuer non plus mais il a dû s'incliner une seconde fois sur un nouveau penalty de Werner obtenu avec l'aide du VAR pour une main de Dalbert sur un tir d'Abraham (2-0, 41e). L'arrière gauche a en plus reçu un second avertissement et dû laisser ses partenaires à dix.

Entré à la reprise pour pallier l'expulsion du désastreux Dalbert, Adrien Truffert s'est montré bien plus sérieux. Rennes a pourtant encore craqué logiquement face à des Blues déchaînés en début de seconde période et Abraham a trompé Gomis de près sur un centre à ras de terre parfait de Reece James venu de la droite (3-0, 51e). La rencontre était dès lors évidemment pliée.

Les Rennais ont toutefois eu le mérite de rester appliqués à l'image de leur exemplaire capitaine Damien Da Silva qui a, certes, loupé la cible de la tête (53e) mais aussi réalisé un superbe geste défensif (67e). Les nouveaux entrants Romain Del Castillo, Jérémy Doku et Clément Grenier se sont également montrés concernés et mordants même si l'ancien Lyonnais aurait pu appuyer davantage sa reprise au milieu de la surface adverse après une passe en retrait parfaite du jeune Belge (84e). Trop tendre devant et fragile derrière, Rennes a subi une seconde défaite de rang en Ligue des champions après celle encaissée à Séville (1-0) et voit déjà la qualification pour les huitièmes de finale sérieusement s'éloigner.

Ligue 1
Guirassy, symbole de la crise de confiance de Rennes
IL Y A 14 HEURES
Ligue 1
Du jeu mais une défense passoire : Strasbourg a des brèches à colmater pour décoller
IL Y A 16 HEURES