Wissam Ben Yedder vit un drôle d’été. Ou plutôt, un été qu’on préfère vite oublier. Tout a commencé au mois de juin. Appelé par Didier Deschamps pour faire le voyage avec l’équipe de France pour l’Euro 2020, l’attaquant n’en dispute pas la moindre seconde. La victoire face à l’Allemagne, les nuls inquiétants contre la Hongrie et le Portugal puis le fiasco face à la Suisse, Ben Yedder les a vécus sur le banc, ou pire, en tribune.

Les Bleus ont été éliminés dès les huitièmes de finale lors de l'Euro 2020

Crédit: SID

Six matches joués pour une bulle

Ligue 1
Monaco se remet à l'endroit
IL Y A 18 HEURES
Comme tous les professionnels, l’attaquant monégasque a eu le droit à une période de repos bien méritée. Pour oublier la désillusion des Bleus, mais aussi pour récupérer, après son excellente deuxième partie de saison sur le Rocher. Parfois titulaire, parfois supersub, Wissam Ben Yedder avait permis à l’AS Monaco d'entrer dans une folle dynamique et de grimper sur la troisième marche du podium. Son duo avec Kevin Volland a fait des merveilles : 36 buts et 12 passes décisives en championnat.
Les supporters monégasques s’impatientaient de revoir leur duo magique en action cette saison. Mais ils ont vite déchanté. Et Wissam Ben Yedder paraît particulièrement en difficulté depuis le début du mois d’août et la reprise des compétitions pour le club de la principauté. En six rencontres toutes compétitions confondues (trois matches de Ligue 1, trois matches de Ligue des champions), l'ancien toulousain n’a toujours pas trouvé le chemin des filets.
Il faut travailler ce qu'il nous manque, la finition
Interrogé après la victoire face au Sparta Prague sur l’inefficacité de son attaquant, Niko Kovac a tenu à défendre son joueur : "C'est toujours la même question. Wissam est un grand attaquant. Cela va tourner, comme toujours. Il se crée des opportunités. Cela se joue à quelques centimètres." Pourtant, force est de constater que l’international français n’est pas vraiment indiscutable à ses yeux. Ou que sa condition physique ne lui permet pas de l’être pour l’heure. Il n’a débuté qu’une seule rencontre de Ligue 1, la dernière en date face à Lens. Et il est sorti à la 64e minute de jeu.

Ben Yedder en échec face au Shakhtar

Crédit: Getty Images

Cette troisième journée de Ligue 1 fut une nouvelle triste démonstration offensive de la part de l’AS Monaco. Même si le RC Lens est une équipe difficile à manœuvrer, le club de la Principauté semblait capable il y a encore quelques mois de trouver la faille face aux cadors du championnat. Et forcément, quand Wissam Ben Yedder et ses complices coincent devant, les lacunes défensives se voient plus dans le jeu… et par les résultats.
Un constat partagé par Axel Disasi après la défaite face à Lens samedi. "En ce moment, ça ne nous réussit pas. On prend deux buts qu’on peut éviter. Faut rester positif et travailler ce qu’il nous manque, la finition", avait réagi le défenseur central de l’AS Monaco au micro de Prime Vidéo. Les stats vont dans son sens : les Sang et Or ont su profiter des deux erreurs défensives de l’ASM pour marquer. A l’inverse, les hommes de Niko Kovac ont tenté leur chance à neuf reprises, sans réellement inquiéter Jean-Louis Leca…

Ben Yedder déjà face à un gros tournant

Même si Wissam Ben Yedder n’est pas le seul attaquant à blâmer après ce mauvais début de saison côté monégasque, il demeure celui qui doit permettre au Rocher de redresser la barre. Capitaine, leader technique et expérimenté du secteur offensif, il doit montrer la voie aux siens pour remettre Monaco sur le droit chemin.
Le match retour face au Shakhtar semble être l’occasion parfaite pour que Wissam Ben Yedder et l’ASM lancent conjointement leur saison. Présent en conférence de presse avant de s’envoler en Ukraine, Djibril Sidibé a affirmé que "oui", c’est déjà l’un des matches les plus importants de la saison. "On a besoin de marquer des buts donc il faudra être concentrés dès le début", a ajouté le champion du monde français. Les attaquants monégasques ont une mission à Donetsk. Ils seraient bien inspirés de ne pas faillir…
Ligue 1
"J'ai dit à Téji : Tu n'as pas d'autres ambitions ?" : Pourquoi Savanier ne vise pas plus haut
23/10/2021 À 10:21
Ligue Europa
Braquage à la monégasque
21/10/2021 À 20:50