Le retour à la réalité de l'Europe a fait mal au Barça. Après la perte de Leo Messi et Antoine Griezmann cet été, les Barcelonais ont subi une large défaite face au Bayern Munich pour leur premier gros rendez-vous de la saison (0-3). Une ouverture du score de Thomas Müller et un doublé de l'inévitable Robert Lewandowski ont eu raison de Catalans bien trop désorganisés pour espérer autre chose qu'un revers lors de cette première journée de Ligue des champions. Voilà la différence entre un grand club en pleine forme et un autre grand club sur le déclin.
Pourtant, le début de saison du FC Barcelone pouvait laisser penser que l'équipe n'était pas en si mauvaise posture avec deux victoires et un match nul en trois journées de Liga. Au Camp Nou, Ronald Koeman a fait confiance à sa doublette Memphis Depay-Luuk De Jong pour dynamiter la défense bavaroise. Mais dans les faits, l'association néerlandaise a fait pschitt et le seul joueur du Barça à être à la hauteur de cette affiche du groupe E a été Marc André Ter Stegen.
Liga
Koeman n'a "pas peur" concernant son avenir au Barça
IL Y A 21 HEURES

Barça inexistant

En première période, le portier allemand a longtemps retardé l'échéance munichoise grâce à un arrêt réflexe devant Leroy Sané (19e). Progressivement, le Bayern a appuyé sur l'accélérateur : Jamal Musiala a vu son tir sauvé in extremis par un tacle de Gerard Piqué (27e) mais Ter Stegen n'a pas pu compter sur la solidité d'Eric Garcia pour détourner correctement la frappe de Müller, entraînant le premier but du match (34e, 0-1). Dos au mur, les Culés se sont mis à réagir après la pause grâce à un tir de Sergio Busquets (50e), mais cela s'est avéré beaucoup trop insuffisant pour passer la muraille Manuel Neuer.
Dès lors, le Bayern a continué de dominer la rencontre de la tête et des épaules. Sur un tir de Masiala sur le poteau, Robert Lewandowski devant Ronald Araujo et fait le break (56e, 0-2) avant d'enfoncer le clou en fin de partie grâce à un sang-froid remarquable (85e, 0-3). Avec 14 réalisations, le buteur polonais est devenu le meilleur buteur face aux clubs espagnols en coupe d'Europe devant Didier Drogba (12) et Andriy Shevchenko (12). De son côté, le FC Barcelone n'avait plus perdu son premier match de poule de Ligue des champions depuis... vingt-quatre ans. Plus que jamais la fin d'un cycle à Barcelone.

Thomas Muller célèbre face au Barça

Crédit: Getty Images

Liga
La Masia peut-elle sauver ce Barça ?
IL Y A 21 HEURES
Bundesliga
Wolfsburg tenu en échec, le Bayern prend la tête
IL Y A UN JOUR