Un petit PSG s’en est bien tiré, face à son plus faible adversaire du groupe H. Mené sur la pelouse du Maccabi Haïfa, longtemps atone, à l’image de ses dernières prestations, le club de la capitale a heureusement pu compter sur son trident Kylian Mbappé-Lionel Messi-Neymar. Les trois stars ont chacune marqué un but pour permettre aux Parisiens d’engranger un second succès en autant de matches de C1 cette saison (1-3). Ce résultat, conjugué à la victoire de Benfica face à la Juventus (1-2) d’entrevoir déjà les 8es de finale.
Après un début de saison flamboyant, le PSG a montré, sur les terres où il avait lancé de façon canon cet exercice 2022/23 en remportant le Trophée des champions face à Nantes (4-0), qu’il est en train de marquer le pas, sur le plan du jeu, ces dernières semaines. Après le court succès face aux Turinois (2-1) la semaine passée, et le match pas franchement rassurant face à Brest en Ligue 1 (1-0), les joueurs de Christophe Galtier n’ont pas du tout passé la soirée qu’on attendait.
Football
Agression de Hamraoui : le secrétaire général du PSG entendu comme partie civile
23/09/2022 À 18:18

Comment juger la MNM ? "On a vu des écarts qu'on n'avait pas vus depuis le début de saison"

Chery leur a fait peur

Il faut souligner, tout d’abord, la performance du leader du championnat israélien, qui, dans une ambiance surchauffée de bout en bout, a d’abord tenu la dragée haute au finaliste de l’édition 2020. N’hésitant pas à presser très haut leurs adversaires, provoquant d’ailleurs une première frayeur chez Gianluigi Donnarumma (5e), les hommes de Barak Bakhar ont ensuite obligé le portier italien à s’employer sur une frappe de Neta Lavi (11e). Alors que Mbappé a commencé le match en négociant mal deux situations de but (2e, 11e), la soirée a vite ressemblé à un bourbier.
Sur une perte de balle de Sergio Ramos au milieu de terrain, Dolev Haziza a déposé une merveille de centre pour Tjaronn Chery, qui a envoyé le ballon au fond des filets et ajouté encore un peu de chaleur à une soirée où le thermomètre affichait déjà 30 degrés (1-0, 24e). Souvent incapables de maîtriser la furie adverse, battus dans les duels, les Parisiens ont d’abord paru incapables d'inverser la tendance. Mais sur une fulgurance, Mbappé a vu son centre côté gauche revenir sur Messi, qui n’a plus eu qu’à pousser le ballon au fond du but à hauteur des six mètres (1-1, 37e).
Mais ce but n’a pas non plus remis les Parisiens à l’endroit, puisqu’Omer Atzili a manqué sa frappe dans la surface du PSG (43e), tandis que Donnarumma a dû sortir une frappe de Chery de la main gauche (45e+2). Pas franchement plus flamboyants en seconde période, les visiteurs ont cette fois fait la différence sur une passe de Messi pour Mbappé, auteur de son 30e but avec Paris en C1 (1-2, 69e).
Dans une fin de match où l’adversaire n’avait plus les jambes pour faire mal, c’est Neymar, sur un délice de service de Marco Verratti, qui a clos la marque (1-3, 88e). Avec ce 9e succès en 10 matches cette saison, Paris reste toujours aussi implacable, avant de se déplacer à Lyon ce week-end. Mais il faudra en faire plus, après la trêve internationale, pour dominer un Benfica très solide depuis le début de saison, le 5 octobre prochain.

"Ce qui inquiète, c'est l'absence de réaction de Galtier"

Ligue des Nations
"J'ai beaucoup plus de liberté" : Mbappé encense Giroud et les Bleus
23/09/2022 À 05:57
Ligue 1
79 points, 34 rouges, 0 victoire… Les chiffres surprenants après 8 journées
19/09/2022 À 22:29