Participer à la Ligue des champions, quel que soit son résultat, peut rapporter gros. Depuis ce mercredi soir, si les 16 clubs qualifiés pour les huitièmes de finale sont connus, leurs présidents n’ont pas tous la tête au reste de la compétition. Et pour cause : l’UEFA s’apprête à verser les primes de participation et de résultat de la phase de groupes. Certains peuvent y voir un beau lot de consolation, comme ce sera le cas pour Pablo Longoria, dont l’Olympique de Marseille a terminé quatrième et bon dernier du groupe D, synonyme de parcours européen déjà terminé.

L’OM aurait-il dû assurer la C3 ? "Ça aurait été pathétique de les voir jouer petits bras"

Pour autant, tout n’est pas bon à jeter pour les Phocéens. En plus de la prime de participation, qui a été fixée à 15,64 millions d’euros par club engagé, l’UEFA a mis en place plusieurs primes liées aux performances : 2,8 millions par victoire et 0,93 million par match nul. Avec ses deux succès face au Sporting Portugal, cela amène donc à 21,24 millions d’euros. Ajouté à son coefficient UEFA (4,56 millions), l’OM s’apprête à empocher presque 26 millions d’euros. De quoi rêver à un avenir meilleur.
Ligue des champions
Un problème européen : comment résoudre la crise de l'arbitrage ?
14/11/2022 À 15:05

Paris à la 4e place des clubs engagés

De son côté, le Paris Saint-Germain, qui a remporté quatre victoires et fait deux matches nuls, synonyme de qualification pour la phase à élimination directe, voit ses seules primes performances grimper à près de 23 millions d’euros. En y ajoutant la prime de participation et le coefficient UEFA (29,56 millions), cela fait une enveloppe totale de… 67,86 millions d’euros, soit près de quatre de plus que la saison dernière.

Comment le PSG a laissé échapper la 1re place

Mais certaines autres grosses écuries européennes ont fait encore mieux. Comme le Bayern Munich, premier de ce classement, qui devance le Real Madrid (73,75 millions d’euros) et Chelsea (69,2 millions). Et c’est encore loin d’être terminé : une qualification en quart de finale rapportera 10,6 millions d’euros, une place dans le dernier carré, 12,5. Les deux équipes finalistes verront 15,5 millions d’euros s’ajouter à leurs caisses, avec un bonus de 4,5 millions supplémentaire en cas de victoire finale. Et tout cela ne prend pas en compte les recettes liées aux droits tv ni à la billetterie.
Ligue des champions
PSG-Bayern programmé le 14 février : toutes les dates des 8es de finale
07/11/2022 À 15:52
Ligue des champions
Le Bayern pas si favori ? "J'ai du mal à penser qu'il est plus fort qu'en 2021"
07/11/2022 À 13:34