La gueule de bois, ni plus ni moins. Au lendemain de sa belle finale disputée face à la France, dimanche soir, en Ligue des Nations, l'Espagne peine à digérer une défaite (2-1) qu'elle n'estime pas vraiment juste. D'autant plus que, selon elle (et pas que, d'ailleurs), le deuxième but signé Kylian Mbappé aurait dû être annulé pour une position de hors-jeu, finalement non signée par l'assistance vidéo. Autant dire que ce lundi, de l'autre côté des Pyrénées, la colère est grande.

"Incompréhensible"

Equipe de France
Le Graët ouvre la porte des Bleus à Zidane : "Tout le monde y pense pour l'après-Deschamps"
30/11/2021 À 17:16
"Injustice", titre par exemple Sport, qui estime que la Roja a perdu de manière "scandaleuse" pour un "but en position de hors-jeu de Mbappé". "C'est quelque chose qui restera dans la mémoire du football de sélections, estime le média. C'est un vol sans précédent dans l'ère du VAR, qui devait rendre ce sport plus juste mais l'a transformé en cirque."
Même sentiment pour Mundo Deportivo, qui publie deux photos, dont une avec les lignes tracées, pour prouver que la décision du corps arbitral n'a pas été la bonne. "Le joueur du PSG est clairement hors-jeu (...) Mais Eric Garcia dévie le ballon et, pour l'arbitre, remet Mbappé en jeu", peut-on lire en première page du quotidien ibérique, qui parle d'un but tout simplement "polémique".

“Les Bleus n’aiment pas le confort, ils ont besoin d’être bousculés”

Mais c'est probablement Marca qui fait, ce lundi, la Une la plus cinglante : "Ils sont en train de détruire le football". Le tout avec la photo de l'action en pleine page, histoire de marquer le coup. Extrait de qu'on peut y lire : "Un interprétation incompréhensible du VAR, selon une nouvelle règle ridicule sur le hors-jeu, ruine les espoirs de l'Espagne". "Oui, j’effleure le ballon et l’arbitre me dit que vu que je joue le ballon, je remets en jeu Mbappé. Il m’a dit que j’aurais dû ne pas toucher le ballon. Cette règle est dure pour nous les footballeurs", a d'ailleurs pesté Eric Garcia après la rencontre.
Finissons sur une bonne note, quand même. Malgré la colère et la frustration, AS préfère voire le verre à moitié plein après cette finale perdue. "Sans titre, mais avec un futur", écrit le quotidien madrilène ce lundi, séduit par la prestation des hommes de Luis Enrique face aux Bleus. Hos-jeu ou pas, d'ailleurs.
Les grands récits
Aimé Jacquet, quatre ans pour une étoile
25/11/2021 À 22:53
Equipe de France
Valbuena charge Le Graët : "Quand je faisais les beaux jours des Bleus, il me léchait les bottes"
24/11/2021 À 18:27