Getty Images

L'OL, l'OM et l'OGC Nice en 16es de finale d'Europa League dès jeudi ?

Wagon français pour des 16es sans surprise ?

Le 22/11/2017 à 19:48

LIGUE EUROPA - A deux journées de la fin de la phase de groupes de la C3, les trois clubs français en lice peuvent dès jeudi décrocher leur qualification. L’OL, Nice et l'OM pourraient rejoindre les cinq clubs déjà qualifiés dans une compétition pour l’instant sans surprise.

En Ligue Europa cette saison, tout est affaire de hiérarchie. Les favoris engagés en C3, presque tous en ballottage favorable, sont bien loin des tracas rencontrés par Dortmund ou Monaco en C1. A deux journées de la fin de la phase de groupes, seule l’élimination d’Everton, bon dernier du groupe E, a constitué une demi-surprise. L’OL, l’OM et l’OGC Nice ont l’occasion, dès jeudi, de confirmer la tendance en décrochant leur billet pour les seizièmes de finale.

Trois clubs français en 16es ?

Parmi les trois clubs français en lice, l’Olympique Lyonnais semble avoir une longueur d’avance. Deuxièmes du groupe E à égalité avec le leader, l’Atalanta (8pts), les Lyonnais n’ont besoin que d’un point jeudi contre l’Apollon Limassol (21h05) pour décrocher leur ticket pour les seizièmes de finale. Les Chypriotes, troisièmes avec trois points, seront éliminés faute de victoire. L’OL, invaincu lors de cinq de ses six derniers matches européens à domicile, devra veiller à ne pas imiter l’OGC Nice de 2013. Les Niçois s’étaient inclinés face à l’Apollon en barrages de Ligue Europa (2-0, 1-0).

Les Marseillais célèbrent le but de Maxime Lopez lors de la victoire 2-1 de l'OM contre Guimaraes en Europa League

Les Marseillais célèbrent le but de Maxime Lopez lors de la victoire 2-1 de l'OM contre Guimaraes en Europa LeagueGetty Images

Hiérarchie respectée

La phase de groupes n’est malgré tout pas à l’abri de quelques surprises. Villarreal, leader du groupe A avec 8 points, reste sous la menace du Slavia Prague (5pts) avant d’affronter son dauphin, le FC Astana (7pts). L’Athletic Bilbao, annoncé favori du groupe J, n’émarge lui qu’à la troisième place avant les matches de jeudi, derrière le FK Östersunds et le Zorya Luhansk et devant le Herta Berlin. Ostersünds et le Herta n’étant séparés que de trois points, c’est sûrement dans ce groupe qu’il faudra trouver quelques miettes de suspense avant le printemps.

Leonardo Bonucci à la lutte avec Sergio Araujo lors du match d'Europa League AEK Athènes-Milan AC

Leonardo Bonucci à la lutte avec Sergio Araujo lors du match d'Europa League AEK Athènes-Milan ACGetty Images

0
0