Getty Images

Marseille qualifié malgré sa défaite à Braga (1-0)

L'OM avait bien fait de prendre de l'avance

Le 22/02/2018 à 22:57Mis à jour Le 22/02/2018 à 23:17

LIGUE EUROPA - Battu jeudi à Braga (1-0), l'Olympique de Marseille disputera cependant les huitièmes de finale grâce à sa large victoire à l'aller au Vélodrome (3-0). Les Marseillais ont quand même subi leur première défaite en 2018 à trois jours de leur déplacement à Paris en championnat.

Marseille a assuré l'essentiel : une qualification sans (trop) se faire peur pour les 8es de finale de la Ligue Europa. Pour la première fois depuis 2012 et son épopée en C1, l'OM atteint ce stade de la compétition en Coupe d'Europe. L'avantage acquis à l'aller (3-0) lui a offert un matelas suffisant mais la défaite à Braga (1-0) ce jeudi brise une belle dynamique. Les hommes de Rudi Garcia restaient sur douze matches sans défaite et n'avaient toujours pas perdu en 2018. A trois jours du choc au Parc des Princes, ce revers fait désordre même s'il n'a pas de conséquence dramatique.

Avec Thauvin, Amavi et Payet sur le banc au coup d'envoi, Marseille a livré une copie moyenne même si la défaite semble sévère. Les Phocéens paient leur manque de réalisme notamment en seconde période. Ils auraient dû s'éviter les maigres sueurs froides de fin de match en concrétisant au moins une de leurs nombreuses occasions. Mais ni Germain sur un double tête-à-tête (50e), ni Sakai (64e), ni Ocampos (68e), trop excentré alors que Germain semblait parfaitement placé dans l'axe, n'ont concrétisé le très net temps fort de l'OM après la pause.

Ça va se corser

Mais Marseille n'a pas tremblé pour autant. Même le but de Ricardo Horta à bout portant (31e) n'a pas franchement sonné la révolte des Portugais et il a fallu attendre l'heure de jeu pour qu'un frisson passe dans l'arrière-garde olympienne sur une reprise mal maîtrisée de Wilson (60e). L'ailier portugais aurait pu donner une autre tournure à la fin de match s'il avait cadré son pointu (70e) après une relance complètement ratée de Yohann Pelé.

Ricardo Horta (Braga) marque face à l'OM

Ricardo Horta (Braga) marque face à l'OMGetty Images

Il faudra sans doute en montrer plus en 8e de finale alors que le plateau est très relevé. Puisque Dortmund, l'AC Milan, Arsenal ou encore le Zenit Saint-Pétersbourg pourraient croiser la route de l'OM. En attendant, c'est une double confrontation encore plus périlleuse face au PSG qui l'attend dimanche en L1 puis mercredi en Coupe de France. Marseille devra cette fois concrétiser ses occasions pour espérer signer un (ou deux) exploits dans la capitale.

0
0