Panoramic

Après France-Paraguay (1-1), notre antisèche : Une piqûre de rappel ne peut pas leur faire de mal

Une piqûre de rappel ne peut pas leur faire de mal

Le 02/06/2014 à 00:19Mis à jour Le 02/06/2014 à 10:00

La France a été trop inefficace pour s'imposer devant le Paraguay (1-1), dimanche. Cela constitue un petit coup d'arrêt pas forcément malvenu. Notre antisèche.

Le jeu : L'efficacité a fui les Bleus

La qualité de jeu de l'équipe de France avait été davantage mise en avant que son efficacité lors de ses trois dernières victoires, toutes acquises au Stade de France. A Nice, les Bleus n'ont pas retrouvé la même fluidité face à une défense paraguayenne bien regroupée et plus agressive que ses précédents adversaires sur le porteur du ballon. Ils ont quand même largement dominé les débats avec 71% de possession du ballon et 19 tirs adressés sur le but de Silva, mais seulement 6 cadrés. Imprécis devant, les hommes de Deschamps l'ont aussi été derrière avec une faute de marquage qui a entraîné l'égalisation du Paraguay suite à un coup de pied arrêté. Sur le troisième tir cadré des Sud-Américains, bien plus réalistes que les Français sur la pelouse de l'Allianz-Riviera.

Hugo Lloris et Elaquim Mangala ont le masque : pour son deuxième match de préparation à la Coupe du monde, l'équipe de France concède le nul face au Paraguay (1-1).

Hugo Lloris et Elaquim Mangala ont le masque : pour son deuxième match de préparation à la Coupe du monde, l'équipe de France concède le nul face au Paraguay (1-1).Panoramic

Les joueurs : Giroud et Valbuena confirment… l'efficacité en moins

L'un avait inscrit un doublé, et l'autre délivré trois passes décisives face à la Norvège (4-0). Giroud et Valbuena ont encore été impliqués dans la majorité des occasions tricolores face au Paraguay, mais sans parvenir à être décisifs. La différence aurait pu arriver par le percutant Rémy, mais elle est venue de son remplaçant, Griezmann, auteur d'une bonne entrée à l'heure de jeu. Cabaye est resté trop neutre dans les transmissions face à ce type d'opposition, tandis que Pogba n'a pas eu l'impact attendu malgré quelques éclairs. Sagna, titulaire à la place de Debuchy au poste d'arrière droit, n'a pas vraiment saisi sa chance et s'est fait piéger par Caceres sur le but paraguayen. Le milieu de Flamengo a été l'individualité la plus marquante d'une formation sud-américaine qui a essentiellement défendu. Santa Cruz n'a ainsi jamais eu l'occasion de s'illustrer.

Mathieu Valbuena a encore réalisé un match plein sous le maillot de l'équipe de France face au Paraguay

Mathieu Valbuena a encore réalisé un match plein sous le maillot de l'équipe de France face au ParaguayPanoramic

Le tournant qui n'a pas eu lieu : Giroud a eu la balle de match

93e minute : La France se rue à l'attaque quelques minutes après l'égalisation du Paraguay pour tenter d'arracher la victoire. Griezmann parvient à trouver Giroud dans de bonnes conditions à l'entrée de la surface. L'avant-centre tricolore tente de trouver la lucarne, mais sa frappe enveloppée du pied gauche passe juste au-dessus du but de Silva. Les Bleus doivent se contenter du nul pour quelques centimètres.

Olivier Giroud se tient la tête à la fin de France - Paraguay

Olivier Giroud se tient la tête à la fin de France - ParaguayAFP

La stat : 21

Mathieu Valbuena a de quoi être en confiance en équipe de France. Il est le seul joueur à avoir été systématiquement utilisé par Didier Deschamps depuis que celui-ci s'est installé sur le banc tricolore, c’est-à-dire 21 matches. Ce n'est pas sa prestation, encore aboutie, face au Paraguay qui va inciter D.D. à interrompre cette série.

Le tweet qui nous a fait sourire

Le style de jeu des Guarani n'a pas plu à tout le monde…

La décla : Didier Deschamps (sélectionneur de la France)

" Je suis satisfait de ce qu'on a pu faire ce soir contre un adversaire qui nous a laissé peu d'espaces comme ce sera peut-être le cas à la Coupe du monde. C'était une bonne répétition."

La question : Est-ce que cette piqûre de rappel n'est pas une bonne chose pour les Bleus ?

La France est passée à quelques minutes de signer une quatrième victoire consécutive qui lui aurait permis de poursuivre sa dynamique positive. Remporter ce match après avoir buté durant la quasi-totalité de la rencontre sur la défense paraguayenne aurait même encore rehaussé la confiance des Tricolores. Ce nul ne remet pas tout en question, mais il constitue quand même un coup d'arrêt pour les hommes de Deschamps. Il n'est pas forcément malvenu. A deux semaines du rendez-vous face au Honduras, un adversaire qui ne sera pas moins organisé et agressif que le Paraguay, le sélectionneur peut s'en servir pour imposer à ses hommes une remise en question. Le rendez-vous de dimanche prochain face à la Jamaïque, qui a posé quelques problèmes à Suisse malgré sa défaite (1-0), permettra d'en juger les effets.

L'attaquant français Loic Remy dribble Antony Silva pendant France - Paraguay

L'attaquant français Loic Remy dribble Antony Silva pendant France - ParaguayAFP

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0