Le président de Boulogne-sur-Mer, troisième de National 1 (3e division), a affirmé mercredi rester "en ordre de marche pour les barrages" qu'il espère toujours disputer pour tenter de monter en Ligue 2. La Fédération française de football (FFF) a rejeté mercredi un élargissement de la Ligue 2 à 22 équipes, reléguant en National 1 Le Mans et Orléans, les deux derniers de la deuxième division au moment de l'arrêt du championnat. Mais elle n'a pas mentionné la question d'éventuels barrages, qui opposent normalement le troisième de National 1 au 18e de L2.
"Si on reste définitivement à 20 clubs, il suffit de faire jouer le barrage contre le 18e de L2", a déclaré à l'AFP Reinold Delattre, le président boulonnais. Selon lui, "pour cela, il faut que la FFF se mette d'accord avec la Ligue pour la date du match." Lui aurait, explique-t-il, préféré une Ligue 2 à 22 clubs, comme le souhaitait la Ligue professionnelle (LFP) avant le refus de la FFF, mais en reléguant le dernier de L2 (Orléans) au profit du troisième de N1 (Boulogne).
Il suffisait de repêcher le 19e de Ligue 2 et de faire monter le barragiste
National 1
Ollé-Nicolle nouvel entraîneur du Mans
01/06/2020 À 10:23
"Il suffisait de repêcher le 19e de Ligue 2 et de faire monter le barragiste, conformément au règlement qui oblige à procéder à des descentes dans toutes les divisions, a-t-il détaillé. Je suis toujours aussi confiant et on est en ordre de marche pour les barrages mais c'est un petit manque de respect pour les travailleurs du monde du foot de voir que tout le monde reprend le travail ou ont des dates, alors qu'à Boulogne on ne sait toujours pas quand on pourra jouer", a regretté Reinold Delattre.

Coronavirus - Poyet soutient Amiens et condamne la LFP : "Arrêter la saison si vite, une mauvaise

National 1
Leader de National, Irles n'est plus l'entraîneur de Pau
11/05/2020 À 17:16
National 1
Le football amateur vers une fin de saison définitive
14/04/2020 À 09:33