Getty Images

L'histoire se termine mal : Chelsea veut virer Conte pour "faute grave"

L'histoire se termine mal : Chelsea veut virer Conte pour "faute grave"

Le 13/07/2018 à 09:11Mis à jour Le 13/07/2018 à 11:00

PREMIER LEAGUE - Il y a des séparations qui se passent mieux que d'autres. Le moins que l'on puisse dire, c'est que celle entre Chelsea et Antonio Conte a pris une tournure totalement inattendue. Si ce divorce n'a rien de surprenant, le comportement du club anglais, lui, interroge. En effet, ce dernier invoque une "faute grave" de l'entraîneur italien. Explications.

Comme l'évoque la célèbre chanson des Rita Mitsouko, les histoires d'amour finissent mal en général. Et ce n'est pas la séparation entre Chelsea et Antonio Conte qui dérogera à la règle. Comme prévu depuis maintenant bien des semaines, voire des mois, le club anglais et l'entraîneur italien vont se quitter. Une nouvelle encore officieuse mais qui devrait être annoncée par Chelsea dans les prochaines heures. Jusque là, rien d'étonnant. Mais le coup de théâtre est arrivé dans la soirée de jeudi. Selon Sky Italia, Chelsea souhaite justifier ce licenciement pour "faute grave".

Le départ de Diego Costa comme argument

Comme l'explique la chaîne transalpine, il reste un an de contrat à Conte avec les Blues. Résultat, un licenciement coûterait (très) cher à Roman Abramovich. On parle d'une somme aux alentours des 10 millions d'euros... Pour ne pas la verser, le président de Chelsea souhaite donc prouver que l'Italien, en poste depuis 2016, s'est rendu coupable d'une "faute grave". Laquelle ? Sky Italia indique que le club anglais veut prouver un "mauvais comportement", pas en ligne "avec les objectifs stratégiques fixés". Par exemple, le départ de Diego Costa, qui ne s'entendait plus avec son coach et qui a été prié de partir par message.

Pis, Chelsea, qui a acté le départ de Conte depuis des semaines, espérait qu'il ne se présente pas à la reprise des entraînements il y a quelques jours. La raison ? Le prendre sur le fait accompli et ainsi justifier une "faute grave". Problème, l'ancien coach de la Juve était bien là. C'est ainsi que les dirigeants des Blues, dos au mur, tentent de trouver par tous les moyens les motifs d'une faute grave. De son côté, Antonio Conte ne compte pas se laisser faire. Et il pourrait très vite donner rendez-vous à son futur ex-club au tribunal. L'histoire se termine vraiment mal.

Antonio Conte, l'histoire se termine avec Chelsea

Antonio Conte, l'histoire se termine avec ChelseaGetty Images

0
0