Getty Images

Liverpool n'a pas craqué

Liverpool n'a pas craqué

Le 14/04/2019 à 19:21Mis à jour Le 14/04/2019 à 19:46

PREMIER LEAGUE - Liverpool est toujours là. Quelques heures après la victoire de Manchester City à Crystal Palace (1-3), le club anglais a repris les commandes du championnat grâce à son succès à domicile face à Chelsea (2-0), dimanche. Supérieurs aux Blues, les hommes de Jürgen Klopp ont sorti une prestation de haut niveau à Anfield. Sadio Mané (51e) et Mohamed Salah (53e) ont été les buteurs.

Mis sous pression par la victoire de Manchester City sur la pelouse de Crystal Palace (1-3), Liverpool a parfaitement géré son dernier gros rendez-vous en Premier League. Alors qu'ils restaient sur six matches à domicile sans victoire face à Chelsea en championnat, les Reds ont dominé les Blues lors du choc de la 34e journée (2-0). Grâce à des buts signés Sadio Mané et Mohamed Salah, les hommes de Jürgen Klopp reprennent la tête du classement. Ils comptent deux points d'avance sur les Citizens, qui ont un match en moins mais doivent encore jouer face à Tottenham et Manchester United.

Plus maître de son destin dans la lutte pour le titre, Liverpool ne devait pas se louper. Dans un match de gladiateurs rythmé et riche en duels, ils sont venus à bout d'un Chelsea qui s'est d'abord privé d'une pointe de métier. Très souvent mis sous pression par le pressing adverse, les Londoniens ont laissé volontiers le ballon à Mohamed Salah et ses coéquipiers. Parfois touché par du déchet technique, Liverpool a pris son temps avant de trouver la faille. Avant de faire voler en éclat la défense des Blues en deux minutes.

Liverpool a fait ce qu'il fallait

Les Reds sont revenus des vestiaires avec beaucoup d'ambitions. Et ils ont fini par être récompensés de leur mainmise sur la rencontre. Sur un centre déposé de Jordan Henderson, Sadio Mané, seul au deuxième poteau, a conclu un joli mouvement offensif amorcé à l'opposé (1-0, 51e). Dans la foulée, Mohamed Salah n'a laissé aucune chance à Kepa Arrizabalaga avec une sublime frappe de sa patte gauche (2-0, 53e). Après s'être cassé les dents sur la muraille bleue, Liverpool s'est offert le break dans un Anfield bouillant.

Alors qu'on aurait pu les croire groggy, les Blues ont tenté de réagir au moment où Maurizio Sarri a fait entrer en jeu Gonzalo Higuain, un changement qui a permis à Eden Hazard de retrouver son poste. Le Belge a d'ailleurs fait douter le public, d'abord en trouvant le poteau (59e) puis en forçant Alisson à la parade (60e). Passé ce temps fort pendant lequel il a su faire le dos rond, Liverpool a repris le contrôle des débats jusqu'au coup de sifflet final. Reprenant le trône de la Premier League à la faveur de son match en plus, les Reds n'ont plus qu'un objectif en tête : remporter les quatre dernières journées et prier pour que Tottenham et/ou Manchester United assurent un rôle d'arbitre. Ce que n'a pas su faire Chelsea, qui reste quatrième.

Virgil Van Dijk et Andy Robertson

Virgil Van Dijk et Andy RobertsonGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0