Getty Images

Premier League - Un incroyable carton et la tête : City ne relâche pas la pression

Un incroyable carton et la tête : City ne relâche pas la pression

Le 10/02/2019 à 18:46Mis à jour Le 10/02/2019 à 19:40

PREMIER LEAGUE - Au lendemain de la victoire de Liverpool, Manchester City a su répondre, et de quelle manière ! Dimanche, les Skyblues ont humilié Chelsea lors de la 26e journée (6-0) avec un triplé d'Agüero, un doublé de Sterling et un but Gündogan. Au classement, City repasse devant Liverpool à la différence de buts mais avec toujours un match de plus. Les Blues chutent à la cinquième place.

Manchester City était en démonstration, Chelsea en perdition. Ce dimanche, dans le cadre de la 26e journée de Premier League, les Citizens se sont très largement imposés contre les Blues, sur le score de 6-0. A l'Etihad Stadium, les buteurs de la rencontre Raheem Sterling, auteur d'un doublé, Sergio Agüero, auteur d'un triplé, et Ilkay Gündogan ont fait le spectacle. Cette flamboyante victoire permet aux Mancuniens, qui comptent un match en plus, de reprendre la tête du classement au détriment de Liverpool, à la faveur d'une bien meilleure différence de buts.

Après le succès impressionnant des Reds ce samedi contre Bournemouth (3-0), Manchester City devait apporter une réponse plus que convaincante. Et contre les Blues de Chelsea, qui leur avaient infligé leur première défaite de la saison en championnat lors du match aller (2-0 le 8 décembre dernier), la tâche pouvait s'annoncer quelque peu compliquée. Pourtant, il n'en a rien été et Manchester City l'a très rapidement démontré. Après une incroyable erreur d'inattention des Blues sur un coup franc joué vite, Raheem Sterling a ouvert le score en force, du droit (1-0, 4e).

Sterling célèbre l'un de ses deux buts contre Chelsea, dimanche en Premier League.

Sterling célèbre l'un de ses deux buts contre Chelsea, dimanche en Premier League.Getty Images

Agüero, une lucarne et un nouveau triplé

Idéalement trouvé par Oleksandr Zinchenko, Sergio Agüero s'est illustré à son tour, d'une magnifique reprise du droit en pleine lucarne (2-0, 13e). En bon renard des surfaces, le meilleur buteur de l'histoire de Manchester City (160) a ensuite profité d'une mauvaise relance de Ross Barkley, dans sa propre surface de réparation, pour inscrire un doublé, du gauche (3-0, 19e). Puis, Ilkay Gündogan, également de loin, a trompé du droit, à son tour, Kepa Arrizabalaga (4-0, 25e). Après 25 minutes de jeu et seulement quatre tirs cadrés, Manchester City venait de faire preuve d'un réalisme plus qu'impressionnant.

En seconde période, l'attaquant argentin a continué d'insister mais sa tête est venue heurter la barre transversale (51e). Ce n'était que partie remise pour Agüero, qui a tout de même réussi à inscrire, sur penalty, un triplé (5-0, 56e). Le onzième de sa carrière en PL, comme Alan Shearer. Kevin De Bruyne, sur coup franc (58e), Fernandinho, d'une frappe lointaine 67e), puis Gabriel Jesus, d'une reprise du gauche (74e), ont tenté de participer à la fête mais Kepa Arrizabalaga les en a empêchés. C'est finalement Raheem Sterling, parfaitement trouvé par Oleksandr Zinchenko, qui est venu parachever la victoire des siens, tout en inscrivant un doublé à titre personnel (6-0, 80e).

Chelsea manque de leaders

Si Pedro a tenté de sonner la révolte, de façon certes timide, à plusieurs reprises (28e, 29e), Chelsea a clairement démontré son manque actuel de leaders. Titulaire à la pointe de l'attaque, Gonzalo Higuain s'est montré le plus dangereux mais sa reprise de volée du droit n'a pas trompé la vigilance du dernier rempart adverse (38e). En fin de rencontre, le coup franc d'Emerson Palmieri a trouvé les gants d'un Ederson décidément infranchissable (78e).

Chelsea enregistre là sa plus large défaite depuis le début de l'ère Roman Abramovitch, propriétaire du club depuis 2003. Il faut même remonter à avril 1991 (0-7 à Nottingham Forest) pour voir un revers d'une telle ampleur dans l'histoire des Blues, toutes compétitions confondues. De son côté, Manchester City soigne une différence de buts qui pourrait être précieuse en fin de saison, en cas d'égalité avec Liverpool (+ 54 contre +44). Le back-to-back, le premier depuis Manchester United (2007-2008 et 2008-2009), est plus que jamais d'actualité.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0