Une démonstration de réalisme collectif. Complètement muselés par la défense de Sheffield, les Blues, incapables de se procurer la moindre occasion franche, ont vécu une soirée d’enfer sur la pelouse de Bramall Lane (3-0). Tout le contraire des Blades, qui se sont offerts une victoire de prestige marquée par un but de McBurnie (33e) et un doublé de McGoldrick (18e, 77e) afin de grimper à la sixième place de Premier League et croire plus que jamais à une qualification européenne. De son côté, Chelsea pourrait rétrograder de la 3e à la 5e place en cas de victoire de Leicester et Manchester United.

Premier League
Liverpool met fin à l'hémorragie
HIER À 21:05

Sheffield avait les crocs

Très vite gênés par le généreux pressing des hommes de Chris Wilder, troisième meilleure défense de Premier League, les Blues ont pourtant cru que le seul talent de Christian Pulisic pouvait les sortir de ce mauvais pas. Mais la première tentative de l’attaquant américain n’a pas trouvé le cadre d’Henderson (7e). Malgré une énorme possession de balle, Chelsea s’est alors continuellement empêtré dans le bloc des Blades, jusqu’à ce que McGoldrick ouvre le score d’un but de renard des surfaces en reprenant le ballon à la suite d’un arrêt réflexe d’Arrizabalaga sur une demi-volée de McBurnie (1-0, 18e).

Galvanisés par ce but contre le cours du jeu, les joueurs de Sheffield ont volontiers laissé les Blues avoir la maîtrise du jeu, bloquant leurs tentatives et jouant crânement leurs chances en contre-attaque. Une prise de position récompensée quelques minutes plus tard par McBurnie, d’une tête imparable à la suite d’un centre d’O’Connell envoyé au premier poteau (2-0, 33e). Totalement dépassés par les évènements, les joueurs de Frank Lampard sont rentrés au vestiaire la tête basse, réfléchissant certainement à leur troisième place en train de s'échapper.

David McGoldrick buteur face à Chelsea

Crédit: Getty Images

Chelsea reste muet

En seconde période, malgré une défense totalement repensée (entrées de Rüdiger et Alonso à la place de Mount et Christensen), les Blues n’ont toujours pas réussi à trouver les clés. Il a fallu attendre l’entrée d’Olivier Giroud (66e) pour voir Chelsea tenter une frappe, mais l’avant-centre français n’a pas réussi à cadrer sa volée du gauche (67e). Azpilicueta (72e) et Tammy Abraham (73e) ont bien tenté de réduire l’écart mais aucun d’eux ne s'est montré assez précis pour tromper la vigilance d’Henderson, finalement très tranquille ce samedi soir.

D'une contre-attaque d'école, McGoldrick a montré une seconde fois à ses adversaires comment faire pour marquer, s'offrant un doublé à bout portant après avoir été parfaitement lancé par Lys Mousset (3-0, 7e). Et la rencontre aurait même pu virer à la correction si l'attaquant français n’avait pas manqué son face-à-face avec Arrizabalaga pour clôturer cette belle soirée (82e).

Quoi qu’il en soit, après Tottenham (3-1) et Wolverhampton (1-0), les Blades se sont offerts la tête de Chelsea pour se propulser jusqu’à la sixième place de Premier League. De promu en début de saison, l’équipe de Chris Wilder devient, match après match, un prétendant crédible à une place européenne au sein d’une Premier League qui pourrait voir Chelsea perdre sa place sur le podium en cas de victoire de Manchester United ou Leicester.

Premier League
Le choc a fait un flop
HIER À 18:28
Transferts
Deux wonderkids pour le prix d'un : L'ambitieux projet de Manchester City
25/02/2021 À 12:54