Football
Premier League

So Arsenal...

Partager avec
Copier
Partager cet article

Alexandre Lacazette, dépité face à Tottenham

Crédit: Getty Images

ParCyril Morin
12/07/2020 à 19:32 | Mis à jour 12/07/2020 à 19:41
@cyrilmourinho

PREMIER LEAGUE – Après avoir ouvert le score grâce à un but magnifique d’Alexandre Lacazette, Arsenal a encore failli ce dimanche dans le derby londonien face à Tottenham (2-1). Défensivement, le trio Kolasinac - David Luiz - Mustafi a affiché un visage à la limite du ridicule. Et les Gunners n'en finissent plus de répéter les mêmes scénarii.

Deux minutes. Un temps bien trop court pour savourer à sa juste valeur le coup de canon d'Alexandre Lacazette. Mais un temps largement suffisant pour se tirer une balle dans le pied chez les Gunners. A peine le Français avait-il marqué un but splendide pour mettre les siens sur la voie (0-1, 17e) que ses petits camarades à l’arrière offraient sur un plateau l’égalisation à Tottenham. Une saucisse de Sead Kolasinac, un David Luiz pas hyper attentif et Heung-Min Son ne s’est pas fait prier pour égaliser (1-1, 19e). La suite de l’histoire, vous la connaissez…

Dimanche, les Gunners ont eu la balle. Beaucoup même avec un taux de possession qui a même dépassé les 80% lors du second acte. Les Gunners ont eu des occasions aussi et de la malchance, parfois, histoire d’ajouter une ligne de plus au sombre tableau, avec cette barre d’Aubameyang (59e). Mais les Gunners ont perdu. Encore. Face aux "gros" à l'extérieur, si tant est que Tottenham en soit encore un, les chiffres sont accablants depuis 2015 : 27 matches, 0 victoire.

Premier League

Tottenham remporte un derby sans saveur

12/07/2020 À 17:25

Et si certains pensaient que Mikel Arteta allait réussir à tout changer, ils peuvent faire demi-tour. Sans caractère, ces Gunners laissent échapper des points bêtement puisque, à ce stade de la saison, seul West Ham a perdu plus d’unités après avoir mené au score (24 points égarés) qu’Arsenal (21). Le résultat est sans appel : avec 50 points en 35 journées, les hommes de l'Espagnol signent leur pire saison en championnat depuis 1994-95.

Derrière, c’est opération portes ouvertes

Voilà pour le constat statistique. Mais sur le terrain, on voit mal comment Arsenal pourrait faire mieux. Son trio offensif est alléchant bien qu’encore un peu tendre, à l’image d’un Nicolas Pépé remuant mais pas encore assez saignant. Mais au milieu et surtout derrière, aucun joueur des "Canonniers" n’évoluent à un niveau suffisant pour les ambitions londoniennes.

David Luiz a encore prouvé ce dimanche qu’il n’avait plus l’étoffe d’un leader défensif respecté et que sa prolongation avait tout du miracle. Et Shkodran Mustafi aura fait peine à voir en seconde période, dépassé sur chaque incursion des Spurs, ou presque.

Après Özil, David Luiz : Arsenal traîne ses boulets

00:05:35

José Mourinho n’en demandait pas tant et jouait sur du velours en conférence d’après-match : "Je pense que le match était très tactique, a admis celui qui n’a toujours pas perdu à domicile en carrière contre les Gunners. Pour être honnête, je pense que Mikel Arteta a trouvé une façon pour eux de jouer, d’être stable et de progresser - et ils progressent". Au classement, c’est encore loin d’être évident puisque les coéquipiers d'Aubameyang figurent désormais en 9e position.

Dans tout ce panorama, l’entraîneur espagnol n’a rien pu dire de plus que de s’avouer "désolé pour les fans". Mais, sans doute parce qu’il est encore tout frais dans la peau d’un entraîneur des Gunners, il a voulu voir le verre à moitié plein : "Si nous minimisons les erreurs que nous faisons et continuons à jouer comme ça, nous gagnerons de très nombreux matchs". Il a bien fait d’utiliser le futur car dans le présent, Arsenal continue de gâcher son talent…

Pierre-Emerick Aubameyang

Crédit: Getty Images

Match amical

Troisième défaite en cinq matches pour le LOSC, battu cette fois par l'AZ Alkmaar

IL Y A 4 HEURES
League One

La dégringolade : Wigan descend en troisième division

04/08/2020 À 20:14
Dans le même sujet
FootballPremier LeagueArsenalTottenham
Partager avec
Copier
Partager cet article