En une semaine, c'est encore le statu quo qui prime sur le dossier Timo Werner. Chelsea est toujous prêt à débourser 55 millions d'euros, comme l'annonçaient Sky Sports et Bild, et il ne manquerait plus que la signature de l'international allemand qui pourrait percevoir un salaire de 220 000 euros par semaine au sein du club londonien. Mais d'après The Athletic, un obstacle, et non des moindres, se présente : la pandémie de coronavirus bloque la finalisation du transfert.

Premier League
De Bruyne élu meilleur joueur de la saison par ses pairs
08/09/2020 À 19:29

Depuis la mi-mai, Timo Werner et Leipzig ont repris la Bundesliga, où un protocole sanitaire strict a été mis en place pour conclure la saison 2019-2020. Un protocole qui interdit tout déplacement à l'étranger. De plus, les mesures instaurées par le gouvernement britannique compliquent également la tâche de l'attaquant international allemand. En effet, toute personne étrangère arrivant sur le sol anglais doit observer une période d'isolement de quatorze jours... ce qui signifierait, dans ce cas, une fin de saison pour Timo Werner avec Leipzig. Une hypothèse déjà écartée par le troisième de Bundesliga qui lutte pour une place en Ligue des champions.

Chelsea ne semble pas non plus enclin à envoyer ses médecins en Allemagne sous peine de connaître cette même période de quatorzaine à leur retour en Grande-Bretagne. L'idée d'effectuer la visite médicale, primordiale avant toute signature de contrat professionnel, par un médecin de la fédération allemande a aussi été évoquée. Mais toujours selon The Athletic, les deux clubs pourraient finalement patienter jusqu'au 27 juin et la fin de la saison de Bunsdesliga pour conclure le dossier.

Drogba, Hazard, Werner : Chelsea et sa stratégie payante de l'entre-deux

Premier League
James et près de 600 millions dépensés : Everton ou la douce folie dépensière sans résultat
08/09/2020 À 09:13
Premier League
Havertz s'engage à Chelsea pour cinq ans et pour un montant record
04/09/2020 À 19:18