C’est l’imbroglio de ce début de semaine. Quelques heures après avoir validé son accession en Premier League et son titre de champion de D2 anglaise, Leeds et Marcelo Bielsa se sont réveillés avec une drôle de mésaventure ce lundi. Alors que le club a conforté et devrait, sauf surprise, prolonger et revaloriser le technicien argentin dans ses fonctions, El Loco devra probablement compter sur Jean-Kévin Augustin pour l’exercice 2020-2021. Un joueur qui n’a pourtant disputé que trois rencontres depuis son arrivée dans le nord de l’Angleterre en janvier dernier et qui n’avait pas séduit l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille.

Pourtant, The Independent révèle aujourd’hui que le RB Leipzig, actuel propriétaire du joueur, a inclus une option d’achat obligatoire en cas de remontée de Leeds dans l’élite. Une signature “forcée” à près de 20 millions d’euros qui va forcément chambouler le mercato des Peacocks.

Premier League
De Bruyne élu meilleur joueur de la saison par ses pairs
08/09/2020 À 19:29

Jean-Kévin Augustin salue les supporters avant un match de Leeds United, en février 2020.

Crédit: Getty Images

Vers une résolution en justice ?

Néanmoins, Leeds ne souhaiterait pas payer la clause, stipulant que le prêt avait été rompu avant la validation de son accession en Premier League. Le club anglais entend même saisir la justice invoquant la crise du coronavirus et la fin du prêt au 30 juin, date à laquelle Leeds n’avait pas encore validé sa montée, pour ne pas payer la clause.

De son côté, interrogé par Kicker, Markus Krösche, le directeur sportif du RB Leipzig, est convaincu que le club de Marcelo Bielsa doit payer l’option d’achat. “Leeds a été promu, donc l'obligation d'achat obligatoire prend effet. Lorsque les accords contractuels ont été négociés en janvier, toutes les personnes impliquées étaient en pleine possession de leurs moyens intellectuels. Tout se passera donc comme prévu.” Quelques heures à peine après avoir validé sa montée dans la liesse, Leeds va devoir gérer une autre folie : celle du mercato.

Premier League
James et près de 600 millions dépensés : Everton ou la douce folie dépensière sans résultat
08/09/2020 À 09:13
Premier League
Havertz s'engage à Chelsea pour cinq ans et pour un montant record
04/09/2020 À 19:18