Getty Images

Maltraité par Maguire, bluffant contre Liverpool : le nouveau phénomène des Blues, c'est Gilmour

Maltraité par Maguire, bluffant contre Liverpool : le nouveau phénomène des Blues, c'est Gilmour

Le 07/03/2020 à 18:24Mis à jour Le 07/03/2020 à 18:45

PREMIER LEAGUE – Auteur d'une superbe prestation contre Liverpool mardi (2-0) en FA Cup, le jeune Billy Gilmour s'est attiré les louanges de tout un club. Dimanche, il pourrait connaître sa première titularisation dans le championnat anglais, contre Everton. Un vrai accomplissement pour ce milieu de poche, qui doit faire avec un gabarit atypique pour la Premier League.

Le lancement de jeunes talents dans le grand bain est l'une des marques de fabriques de Frank Lampard depuis qu'il est devenu l'entraîneur de Chelsea l'été dernier. Mason Mount, Tammy Abraham, Fikayo Tomori ou encore Reece James peuvent en témoigner. Et ils ne sont plus les seuls. Lancé pour la sixième fois de la saison mardi contre Liverpool en FA Cup (2-0), Billy Gilmour a impressionné son monde pour sa troisième titularisation avec les pros.

Associé à Mateo Kovacic et Ross Barkley dans l'entrejeu, le milieu de terrain de 18 ans a été élu homme du match. Son activité débordante et sa justesse balle au pied ont participé à la domination du milieu des Blues sur celui des Reds. En face, le jeune Curtis Jones (19 ans) a souffert de la comparaison pendant que Fabinho buvait la tasse. Et forcément, le milieu des Blues a eu droit aux félicitations du jury.

"Gilmour est énorme de personnalité et de talent"

"Il a été brillant aujourd'hui (mardi), mais ce n'est pas une surprise pour moi étant donné la façon dont il s'entraîne tous les jours, a confié son partenaire Ross Barkley au micro de BBC Sport après la rencontre. Je l'ai vu la saison dernière, il avait de la qualité à l'entraînement et il l'a montré lors des quelques chances qu'il a eues cette saison. Aujourd'hui c'était une top performance. Espérons que cela continue longtemps." Même son de cloche du côté de Frank Lampard, totalement conquis par son poulain au point de lui rendre un vibrant hommage en fin de rencontre.

"Il met le pied, il est toujours disponible, il veut trouver des angles, il joue juste, bouge au milieu avec le bon tempo, a-t-il félicité sur la chaîne officielle du club londonien. Les gens disent 'on dirait un enfant', mais il est énorme de personnalité et de talent. Je suis content pour lui. J'étais là le jour où il a signé avec sa famille, je l'ai vu se développer. Il a encore du travail et il le sait, mais sa performance a été superbe".

L'heure de (vraiment) découvrir la Premier League

De quoi clairement prétendre à une première titularisation en Premier dimanche, contre Everton (15h00). Surtout que Chelsea est privé de ses habituels titulaires dans l'entrejeu : N'Golo Kanté et Mateo Kovacic sont blessés, alors que Jorginho est suspendu. "Il s'est clairement donné une chance, indépendamment du cas des autres", a confirmé Lampard. Pour l'heure, Gilmour a eu droit à deux petites apparitions dans l'élite du football anglais.

Billy Gilmour

Billy GilmourGetty Images

Six minutes contre Sheffield le 31 août, 3 minutes contre Crystal Palace le 9 novembre, du temps de jeu utilisé à bon escient dans les Coupes, et le voici sur le point d'être définitivement lancé dans le grand bain. Quoi de plus logique pour un joueur surnommé "l'Iniesta écossais", et que l'ancien attaquant de Chelsea, Tony Cascarino, n'a pas hésité à comparer à Roy Keane. Des similitudes avec des profils bien différents qui en disent long sur la palette du jeune homme, qui avait rejoint Chelsea en 2017 en provenance des Glasgow Rangers, déjà convoité par les plus grands malgré ses 15 ans.

Pourtant, le milieu de poche fait partie de ceux qui doivent se battre plus que les autres. Parce que voir un tel gabarit (1,70m, 67kg) s'imposer devant la défense en Premier League est (très) peu fréquent. Et que certains ne se gênent pas pour lui rappeler. Ce fut le cas de Harry Maguire, le colosse de Manchester United, à l'occasion d'une victoire des Red Devils sur la pelouse des Blues le 30 octobre dernier, en League Cup. Ce soir-là, Gilmour vivait sa deuxième titularisation avec les pros. Et le défenseur anglais l'avait visiblement désigné comme cible.

"Maguire me disait que j'était un petit gars"

"Il me poussait, m'a attrapé par la gorge. En gros, il me disait que j'étais un petit gars, a-t-il expliqué dans des propos rapportés par le Daily Mail. C'est quelque chose que je dois gérer. Mais je ne laisserai plus cela arriver. C'était une leçon. Il va essayer de maltraiter des jeunes joueurs et c'est là que je dois apprendre à être plus fort".

Billy Gilmour

Billy GilmourGetty Images

Un incident venu forger un peu plus le caractère de l'international Espoirs écossais, qui ne compte pas faire profil bas : "Je ne suis pas là pour être un joueur silencieux. J'ai besoin de dire aux gars de se replacer. Je dois communiquer, surtout vu ma position et ma manière de jouer". Fan de Cesc Fabregas, il pourra en tout cas s'appuyer sur les compliments du milieu espagnol de Monaco : "la personnalité est le plus important à cet âge-là, et il l'a totalement". A ce rythme-là, il aura de nombreuses occasions de le prouver.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313