On n'écrira certainement pas que Manchester City est meilleur sans ses supporters. Mais force est de constater que les Skyblues se sont plutôt bien adaptés au monde d'après, fait de stades vides, d'ambiances factices ou de supporters en carton. Et ce n'est pas Newcastle qui dira le contraire. Les Magpies ont été ratatinés à l'Etihad Stadium (5-0) ce mercredi soir, lors de la 34e journée de Premier League. Comme tous ceux qui ont eu le malheur de visiter l'antre mancunienne depuis la reprise.

Premier League
A l'Etihad, tout sourit à City
08/07/2020 À 18:45

Avant les Toons, Arsenal, Burnley et surtout Liverpool avaient subi le même sort. Lors de ces quatre rencontres, les Citizens ont inscrit 17 buts et n'en ont encaissé… aucun. La force de frappe est impressionnante. Elle est aussi étonnante : à Southampton, dimanche dernier, les hommes de Pep Guardiola avaient tenté leur chance à 26 reprises. Sans jamais trouver la faille. Et s'étaient inclinés. "J'ai tout apprécié dans notre prestation. Aujourd'hui, nous avons mis les buts que nous avions manqués [contre les Saints, NDLR], a confié le coach espagnol, dans des propos relayés par BT Sport. Nous avions créé plus d'occasions mais nous ne les avions pas converties."

Et en plus, Guardiola fait tourner

Et si Manchester City montre les muscles alors que le titre est déjà dans la poche des Reds, ce n'est certainement pas par hasard. Car la saison des Skyblues est loin d'être terminée. "L'équipe est toujours là, nous nous préparons pour Arsenal et le Real Madrid", a rappelé Guardiola. Dans dix jours, le club mancunien affrontera les Gunners pour une place en finale de la Cup. Le 7 ou 8 août prochain, il recevra le Real Madrid – à l'Etihad, a priori - pour valider sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, après l'avoir emporté à Santiago-Bernabeu (1-2) à l'aller.

Raheem Sterling et Bernardo Silva lors de la victoire de Manchester City face à Newcastle, le 8 juillet 2020

Crédit: Getty Images

En attendant, Guardiola gère, teste, perfectionne. Face aux Magpies, il a encore fait confiance au jeune Foden et fait souffler Bernardo Silva et Raheem Sterling, seulement entrés à l'heure de jeu. Les hommes changent. Pas les résultats. Ce mercredi, le nouveau but de Riyad Mahrez a permis à City de réussir une performance inédite en Premier League : jamais, depuis Everton en 1984-1985, cinq joueurs d'une même équipe n'avaient inscrit dix buts saisonniers en championnat. Agüero, Sterling, De Bruyne, Jesus et Mahrez cumulent 61 réalisations. Et il reste encore quatre rencontres à disputer pour boucler l'exercice. Dont deux à domicile. Les Citizens n'ont pas fini de se chauffer. La bande à Zidane est prévenue.

Premier League
Un coup de sang qui coûte cher : Dier suspendu 4 matches après son altercation avec un supporter
08/07/2020 À 11:06
Football
Arteta en a marre : "Ca fait quatre fois qu'on joue à dix..."
08/07/2020 À 08:51