Football
Premier League

Arsenal se reprend grâce à sa jeune garde

Partager avec
Copier
Partager cet article

Les Gunners célèbrent le but de Joe Willock lors de Southampton-Arsenal

Crédit: Getty Images

ParJoffrey Pointlane
25/06/2020 à 18:55 | Mis à jour 25/06/2020 à 19:37
@Eurosport_FR

PREMIER LEAGUE - Arsenal se réveille. Battu deux fois depuis la reprise, le club londonien a renoué avec la victoire sur la pelouse de Southampton, jeudi, lors de la 31e journée (0-2). Eddie Nketiah (20e) et Joe Willock (87e) ont marqué les deux buts pour les Gunners. Au classement, les hommes de Mikel Arteta remontent à la 9e place avec 43 points.

La victoire pour se rassurer, et c’est déjà ça. Les Gunners ont gagné jeudi au Saint Mary’s Stadium contre Southampton (0-2), décrochant leur premier succès depuis le restart, après deux défaites sur les terrains de Manchester City (3-0) et Brighton (2-1). Si les trois points ont été acquis, le niveau de jeu laisse tout de même clairement à désirer pour Mikel Arteta et ses hommes, auteurs d’une performance plus que moyenne dans le Hampshire.

  • Le film du match
Premier League

Buteur dans l'âme et ambidextre certifié : Greenwood n'est pas comme les autres "wonderkids"

IL Y A 4 HEURES

Le coach espagnol avait déjà fait des choix forts pour cette rencontre, avec notamment Lacazette et Özil toujours sur le banc au coup d’envoi, et Guendouzi, absent de la feuille de match, après son épisode houleux de samedi dernier avec Neal Maupay. Le onze aligné par Hasenhüttl, le même qu’à Norwich, a gardé le ballon lors des premières minutes et essayé de d’amorcer des premières offensives, mais ce sont bien les Gunners qui ont obtenu les premières situations intéressantes.

L'opportunisme de Nketiah

Le jeune Eddie Nketiah (21 ans), aligné en pointe, a vite trompé MCarthy... mais son coéquipier qui l’a servi, Aubameyang, a été signalé hors-jeu au départ (7e). Puis le Gabonais a trouvé la transversale du portier des Saints après avoir fait la différence grâce à sa vitesse (10e). C’est donc tout naturellement que les Londoniens ont ouvert la marque peu de temps après, non pas grâce aux décalages créés, mais surtout à une énorme bévue de McCarthy, sa relance molle et hésitante profitant à Nketiah (0-1, 21e).

Eddie Nkethia célèbre son but

Crédit: Getty Images

Faux rythme et petite victoire

Dès lors, et très tôt pour le coup, la rencontre a basculé dans un faux rythme. Les Saints n’ont clairement pas su quoi faire du ballon malgré quelques situations intéressantes (Ward-Prowse 23e, Armstrong 27e), et Arsenal a tenté d’opérer en contre, mais ses tentatives furent vaines si on omet la possibilité gâchée par Nketiah à la réception d’un centre de Pépé, par ailleurs transparent cet après-midi, juste avant la pause (45e+1).

Le second acte a repris ses faux airs du premier, et après la magnifique intervention défensive de Bednarek pour couper le centre d’Aubameyang qui recherchait Nketiah au point de penalty (53e), les Gunners ont petit à petit reculé devant les ouailles d’Hasenhüttl beaucoup plus entreprenants et pressants devant les cages de Martinez. Celui-ci a eu le dernier mot devant Long (78e), cinq minutes après une grosse frappe de Redmond logée dans le petit filet extérieur (73e).

Pas sûr qu’il a exprimé la même émotion en ce qui concerne le niveau de jeu pratiqué par ses hommes cet après-midi, ceux-ci alternant les mauvais choix, une maladresse certaine et un manque d’idée dans les intentions. Grâce à ce dixième succès de la saison, Arsenal repasse devant Crystal Palace au classement (9e) et ne s’avoue pas vaincu dans l'optique d'une qualification pour les places européennes.

Après Özil, David Luiz : Arsenal traîne ses boulets

00:05:35

Premier League

So Arsenal...

IL Y A 7 HEURES
Premier League

Tottenham remporte un derby sans saveur

IL Y A 9 HEURES
Dans le même sujet
FootballPremier LeagueArsenalSouthampton
Partager avec
Copier
Partager cet article