C’est une belle joie qui peut aussi ressembler à un mauvais présage. Les Hammers avaient raison de se congratuler à la fin d’un derby un peu fou, où eux, qui n’avaient gagné qu’une fois lors de leurs onze dernières sorties en Premier League, ont retrouvé le chemin du succès. Sauf que la dernière fois qu’il a battu les Blues à deux reprises lors de la même saison, West Ham était descendu en deuxième division. Mais l’essentiel est là puisque les Irons, qui ont lutté jusqu’au bout et ont su profiter de la faiblesse du duo Christensen-Rüdiger et d’un Kepa toujours peu rassurant, ont pris trois points d’avance sur le 18e, Aston Villa, à six journées de la fin.
Le film du match

Willian, un doublé pour rien

Premier League
Agüero présente ses excuses après sa "Panenka" manquée : "C'était une mauvaise décision"
08/05/2021 À 21:21
De l’autre côté du tableau, Chelsea, qui pouvait dépasser Leicester en cas de victoire, peut se mordre les doigts d’avoir laissé échapper une partie qu’il maîtrisait, même si le club de N’Golo Kanté a encore trop peu pesé dans la surface adverse, à l’image d’un Tammy Abraham fantômatique, incapable d’exploiter les nombreux centres de ses coéquipiers (25) – une marque de fabrique des Blues en cette fin de saison. Bien aidé par le VAR, qui a sévèrement refusé un but de Tomas Soucek, Chelsea a pourtant ouvert le score sur un penalty de Willian (1-0, 42e)
Le Brésilien, tout comme l’Américain Christian Pulisic, percutant et très présent sur le front de l’attaque, ont été les seules satisfactions du match pour les Blues. Car West Ham, qui est revenu juste avant la mi-temps sur corner par Soucek, a fait vaciller les Chelsea (1-1, 45e+2). Doublés par les Hammers après une réalisation de Michail Antonio au retour des vestiaires, les protégés de Lampard étaient même groggy (2-1, 51e). Il a encore fallu que Willian fasse parler son talent, d’un superbe coup franc, pour remettre les siens en route (2-2, 72e).
Les entrées de Mount (53e), Giroud et Loftus-Cheek (63e) avaient aussi fait du bien aux visiteurs, qui, à force de se ruer à l’attaque, se sont fait surprendre en toute fin de match par un contre où Yarmolenko n’a pas laissé passer sa chance (3-2, 89e). Un coup de poignard en fin de partie, qui relance encore plus le suspense en Premier League, alors que Chelsea ne compte plus que deux points d’avance sur les Red Devils et les Wolves, deux équipes en pleine bourre, à la 4e place. Il faudra rebondir dès samedi face à Watford.
Premier League
Tuchel savoure la prise de date de Chelsea : "Nous sommes capables de battre City"
08/05/2021 À 19:49
Premier League
Chelsea s'offre la répétition générale, pas de titre pour les Citizens
08/05/2021 À 18:26