Getty Images

Chelsea, une arrière-garde à vite consolider

Chelsea, une arrière-garde à vite consolider

Le 28/02/2020 à 17:18Mis à jour Le 29/02/2020 à 12:02

PREMIER LEAGUE - Après la déroute subie à domicile face au Bayern Munich mardi (0-3), Chelsea renoue avec la Premier League sur la pelouse de Bournemouth samedi (16h). En championnat, les Blues sont 4e et restent bien placés dans la course à l’Europe. Mais ce classement peut paraître flatteur au vu des errances défensives dont font preuve les Blues en Premier League.

Les suiveurs de la Ligue des champions ont pu faire le constat eux-mêmes, mardi soir. Défensivement, Chelsea n’est ni solide, ni serein. A Stamford Bridge, l’arrière garde des Blues a tenu le coup en première mi-temps avant de s’effondrer en seconde et de concéder trois buts. Et sans Willy Caballero, l’addition aurait pu être encore plus salée. Mais la Ligue des champions n’est pas un cas isolé : en Premier League, Chelsea éprouve autant de difficultés derrière.

Vidéo - 8es - Lampard : "Nous avons reçu une grande leçon"

00:42

Kepa, le symbole

L’instabilité au poste de gardien de but est l’une des premières raisons des lacunes défensives de Chelsea. Les prestations très moyennes de Kepa, gardien le plus cher de l’histoire du football, ont poussé Franck Lampard à écarter le portier espagnol. Le coach des Blues s’est récemment justifié sur ce choix : "Nous voulons tous le meilleur et je suis payé pour prendre des décisions (…) Donc, suivant l'état de forme, je peux être amené à considérer la position de gardien de but."

Et il existe des statistiques qui vont dans le sens du coach anglais, dont une qui illustre parfaitement la frilosité du dernier rempart du club londonien : 45% des tirs cadrés concédés par Chelsea en Premier League cette saison se sont transformés en buts. Autrement dit, si une frappe d’un adversaire des Blues est cadrée, elle a presque une chance sur deux de finir au fond.

Chelsea, 10e défense de Premier League

Une statistique édifiante qui a poussé Franck Lampard à bouleverser sa hiérarchie des gardiens. Kepa, indiscutable depuis le début de la saison, a pris place sur le banc des remplaçants. C’est Willy Caballero, 38 ans, qui lui a succédé. Il a été aligné dans les buts sur les cinq dernières rencontres toutes compétitions confondues. Et a encaissé huit buts. Mardi, malgré les apparences et la large victoire du Bayern, le portier argentin s’est montré décisif à de nombreuses reprises et a permis de limiter la casse. C’est surtout la défense des Blues qui a pris l’eau.

Azpilicueta

AzpilicuetaGetty Images

Alignés dans un 3-4-3, les défenseurs londoniens ont été débordés mardi suite aux multiples assauts bavarois. En championnat, Lampard varie les systèmes, et donc sa défense, alternant entre le 4-4-3 et le 3-4-3. Mais le constat est le même : les Blues sont trop fébriles derrière. Aujourd’hui, Chelsea a la dixième défense de Premier League. Et le rendement de joueurs comme Antonio Rüdiger ou Andreas Christensen y est pour beaucoup.

Samedi, les hommes de Lampard essaieront de retrouver le sourire sur la pelouse de Bournemouth. Mais les Cherries ont toujours été performants contre Chelsea : depuis 2015, il n’y a que Manchester City qui totalise un plus grand nombre de victoires (6) face aux Blues que Bournemouth (4) en championnat. Giroud et sa troupe auront sûrement à cœur de mettre fin à cette malédiction. Ils devront surtout retrouver une stabilité défensive pour rester en lice dans la course à l’Europe.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313