Getty Images

Du spectacle mais le statu quo

Du spectacle mais le statu quo

Le 01/02/2020 à 15:24Mis à jour Le 01/02/2020 à 15:47

PREMIER LEAGUE - 0-0 à la pause, 2-2 pour le score final, le Leicester-Chelsea de ce samedi après-midi a pris une autre tournure en seconde période. Les Blues ont d'abord mené avant de se faire reprendre puis sont revenus au score grâce au doublé d'Antonio Rüdiger. Statu quo au classement, Leicester reste 3e et conserve huit points d'avance sur Chelsea, 4e.

Des buts, du spectacle, du suspense, mais un statu quo. A l'issue d'une seconde période spectaculaire qui a accouché de quatre buts en 25 minutes, Leicester et Chelsea se sont neutralisés (2-2) au King Power Stadium samedi, en ouverture de la 25e journée. Menés puis devant au score avant d'être rejoints, les hommes de Brendan Rodgers (3e) assurent l'essentiel en conservant leurs huit points d'avance sur les Blues, toujours quatrièmes. Manchester United, qui reçoit Wolverhampton à 18h30, pourrait en profiter pour réduire l'écart.

C'est un weekend qui pourrait peser lourd dans la lutte pour la qualification en Ligue des champions. Six des sept premiers s'affrontent en effet dans le cadre de cette 25e journée. Alors que les Red Devils (5es) recevront les Wolves (7es) samedi, Manchester City (2e) se rendra à Tottenham (6e) dimanche (17h30). Ce choc entre le 3e et le 4e était donc un match idéal pour réaliser un gros coup au classement. Mais les Blues, qui avaient le plus à gagner, ne l'ont pas fait.

Rüdiger voit double pour sa 100e

Ils en ont pourtant eu l'occasion. Après un premier acte animé mais sans but, les hommes de Frank Lampard ont ouvert le score dès le retour des vestiaires, Antonio Rüdiger reprenant victorieusement un corner de Mason Mount au second poteau (0-1, 46e) pour son 100e match avec le club londonien. Le même duo a de nouveau frappé 25 minutes plus tard, sur coup franc. Mais cette fois, le coup de tête du défenseur allemand a permis aux siens d'égaliser. Car entre temps, Willy Caballero, préféré à Kepa Arrizabalaga, a été trompé par une frappe déviée de Harvey Barnes (1-1, 54e), auteur d'un troisième but de suite.

Harvey Barnes (Leicester) buteur face à Chelsea

Harvey Barnes (Leicester) buteur face à ChelseaGetty Images

Puis le portier argentin, choix fort de Lampard dans le onze, a été sanctionné par Ben Chilwell dans la foulée d'une sortie hasardeuse (2-1, 64e). L'habituel remplaçant du portier le plus cher du monde aurait pu aller cherche le ballon dans ses filets une troisième fois si Johnny Evans (77e) et Barnes (80e) s'étaient montrés plus justes. Willian – sur le banc au coup d'envoi – et les siens n'ont de leur côté pas su pousser en fin de match. Michy Batshuayi aurait pu apporter plus de présence mais est resté sur le banc, alors qu'Olivier Giroud n'était pas sur la feuille de match. Et Chelsea enchaîne un troisième match de Premier League sans victoire.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313