Le 29 janvier dernier, jour de la signature de Bruno Fernandes à Manchester United, de nombreux observateurs ont vu ce transfert comme une stratégie du board mancunien pour préparer "l’après Pogba". Pas d’un point vue tactique, non, les deux joueurs n’évoluant pas au même poste. Mais de statut. La star de l’entrejeu était sur le départ, il fallait bien la remplacer. Six mois plus tard, et après une crise sanitaire qui a interrompu les championnats majeurs et durement touché l’économie des clubs, Pogba est toujours là. Et il a pu être titularisé pour la première fois aux côtés de la recrue hivernale portugaise le 24 juin dernier, lors de la réception de Sheffield.

Dans le positionnement, une complémentarité et des automatismes

Premier League
Manchester United, le faux départ
IL Y A 20 HEURES

Il y a des duos qui ont besoin de très peu de minutes de jeu pour donner un aperçu de l’étendue de leur potentiel d’entente. La paire Pogba-Fernandes en fait partie. Dans le 4-2-3-1 mis en place par Ole Gunnar Solskjær, le champion du monde français évolue à droite dans un double pivot avec Nemanja Matic, tandis que le Portugais est positionné comme un meneur de jeu. Et les deux hommes ont déjà développé des automatismes.

D’un point de vue d’occupation des espaces, Pogba et Fernandes se sont déjà compris. Les projections du Français ne se font pas dans les zones occupées par l’ancien joueurs du Sporting. Lors de la dernière journée de Premier League, face à Brighton, le champion du monde a déjà semblé s’être adapté aux déplacements de son coéquipier. Fernandes a plus tendance à se projeter et à jouer proche de la surface de réparation adverse quand le jeu penche à droite, par exemple. Auquel cas, Pogba compense en occupant l’axe gauche, plus en retrait.

Et si c'était l'heure d'un nouveau départ pour Pogba à Manchester United ?

La question du positionnement est primordiale tant celui occupé par Bruno Fernandes libère Paul Pogba. Il permet au champion du monde français de mettre à profit son volume de jeu et surtout, d’exprimer ses qualités techniques dans une zone qu’il affectionne particulièrement : les trente derniers mètres. Le profil plus défensif d’un Matic ou d’un McTominay, amenés à être alignés aux côtés de Pogba dans le 4-2-3-1, permet au Français d’être soulagé de quelques tâches ingrates. Sans en être totalement dispensé pour autant.

Techniquement, une relation naturelle

Sans le ballon, les deux milieux ont beaucoup travaillé ensemble, étant très proches l’un de l’autre durant les phases de pressing et de récupération haute. Mais c’est surtout une relation technique qui s’est naturellement installée. Très à l’aise balle au pied et disposant tous deux d’une très bonne qualité de passe et de frappe, Pogba et Fernandes ne cessent de se chercher sur le terrain pour combiner. Et, face à Brighton, ils ont fini par se trouver. Le champion du monde français a délivré sa première passe décisive à son compère, à la 29e minute.

En peu de temps, le duo a déjà crevé l’écran et fait parler de lui. Bruno Fernandes a donné son ressenti sur sa relation naissante avec Pogba, au micro de Sky Sport après la rencontre sur la pelouse de Brighton : "Je ne veux pas trop parler de moi et de Paul Pogba, nous sommes heureux de jouer ensemble mais je suis heureux de jouer avec tout le monde. Nous pouvons combiner ensemble, nous avons des qualités, mais nous savons que nous avons des coéquipiers qui peuvent bien faire."

Il est bien évidemment beaucoup trop tôt pour dire que les hommes de Solskjaer sont dépendants du duo Pogba-Fernandes. Mais, toujours face à Brighton, les Mancuniens ont nettement moins dominé les débats après leur sortie commune, à la 65e minute. Ensemble, les deux hommes ont encore six journées de Premier League et au moins une demi-finale de FA Cup pour parfaire leurs automatismes et mener Manchester aux sommets. Et si les Red Devils venaient à se qualifier pour la prochaine Ligue des champions, la perspective de jouer l’Europe aux côtés de Fernandes pourrait peut-être donner envie à Pogba de rester…

Bruno Fernandes et Paul Pogba (Manchester United) face à Brighton en Premier League

Crédit: Getty Images

Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34
Transferts
Chelsea frappe fort et s'offre Harder
01/09/2020 À 18:36