C'est non. Le projet "Big Picture", qui prévoyait une refonte en profondeur du football professionnel en Angleterre, ne sera "pas soutenu ni mis en oeuvre" par la Premier League, ont décidé "à l'unanimité" les 20 clubs la composant, mercredi.

Premier League
Le projet de restructuration de la Premier League ? Un manifeste pour un coup d'état
12/10/2020 À 22:27

Cette réforme avait été initiée par les propriétaire de Liverpool et de Manchester United et prévoyait notamment une réduction à 18 du nombre de clubs dans l'élite et une nouvelle répartition des droits télé, mais la Premier League va "travailler ensemble en tant que collectif de 20 équipes à un plan stratégique pour les futures structures et financement du football anglais", précise le communiqué de la Premier League. Le gouvernement britannique s'y était aussi opposé, le Premier ministre Boris Johnson dénonçant des "manoeuvres en coulisses qui sapent la confiance dans la gouvernance du football".

La structure des compétitions, le calendrier, la gouvernance et la solidité financière des clubs seront concernés, et les supporters ainsi que la Ligue anglaise de football (EFL) seront parties prenantes. Une majorité des clubs de l'EFL avait apporté son soutien au projet "Big Picture", selon son président Rick Parry qui a dirigé par le passé Liverpool et la Premier League.

50 millions de livres pour les clubs de League One et Two

Il prévoyait en effet le versement immédiat de 250 millions de livres (275 M EUR) aux 72 clubs allant de la Championship (D2) à la League Two (D4), un ballon d'oxygène impossible à refuser pour des clubs au bord de la rupture financièrement avec la crise économique liée au Covid.

La Premier League a d'ailleurs aussi décidé mercredi qu'elle allait débloquer 50 millions de livres (55 M EUR) pour les clubs de League One et Two sous forme de subventions et de prêts à taux zéro pour "s'assurer qu'aucun club ne fasse faillite".La PL avait déjà débloqué une première aide d'urgence de 27,2 M GBP (30 M EUR) cette saison, à laquelle viennent d'ajouter ces 50 millions.

Premier League
Sans génie puis sans Digne, Everton n'est plus invincible
IL Y A 3 HEURES
Premier League
Liverpool a dû s'employer
IL Y A UN JOUR