Enfin. Le Real Madrid touche au but. Voilà des mois, pour ne pas dire des années, que Zinedine Zidane et le club merengue cherchent un point de chute à Gareth Bale. Ils ont tout tenté : la Premier League, l'Italie et même, il y a un an, la Chine. Mais le Gallois, sur lequel ne compte plus Zidane depuis longtemps, est resté bien au chaud dans la capitale espagnole où il a testé bon nombre de bancs de Liga. Cette fois, ça semble être la bonne.

Premier League
Une bourde, Lampard ne le défend plus et Mendy arrive : Kepa est vraiment dans de sales draps
IL Y A 3 HEURES

Longtemps fantasmé, son retour à Tottenham prend corps. Le Daily Mail et Skysports annoncent même que tout est bouclé et qu'il ne reste plus qu'à l'officialiser. Le mouvement prendra la forme d'un prêt d'un an (assorti de 14,5 millions d’euros selon Skysports) et le Real continuera à prendre en charge à hauteur de 50% une partie du salaire pharaonique (15 millions d'euros annuels tout de même) de Bale. "On s'en approche. Je crois que ce sera scellé dans la semaine", a confié Jonathan Barnett, son agent, à l'AFP.

"Si Paris galère autant, c’est aussi pour mieux gérer Neymar et Mbappé"

Une volonté de Mourinho

Malgré tout, les champions d'Espagne vont économiser une partie de ses émoluments, libérer un peu de masse salariale et un peu mieux l'exposer alors qu'il lui reste deux ans de contrat et que sa valeur marchande s'est effondrée. Recruté 100 millions d'euros en 2013, plus gros transfert de l'histoire alors, Bale n'était plus qu'une solution de recours après de nombreuses blessures et quelques accrochages avec son coach. Ce retour dans le club qui l'a révélé doit lui permettre de se remettre à l'endroit. A 31 ans, il n'est pas trop tard.

Zidane mais pas que : Tous les indices qui poussent Mbappé vers le Real

Derrière ce prêt se cache la volonté de José Mourinho de donner de l'épaisseur à son animation offensive. "J'avais essayé de le faire signer quand j'étais au Real et, à l'époque, le président (Florentino Pérez) avait suivi mon instinct et mes connaissances : après mon départ (en 2013), il l'a fait venir. Ce n'est pas un secret et Gareth le sait", a commenté le Special One il y a quelques jours. Les deux hommes devraient enfin être réunis. Ce n'est plus qu'une question d'heures.

Premier League
Mané a brillé, Chelsea a tout raté
IL Y A 5 HEURES
Premier League
Un quadruplé pour Son, un quadruplé de passes pour Kane : c'était le festival Tottenham !
IL Y A 9 HEURES