Il y a un an, presque jour pour jour, Liverpool sécurisait déjà un sacre après lequel il courait depuis 30 ans. Ce samedi après-midi, après un match que les Reds ont d'abord mené à Leicester City, Jürgen Klopp a dû répondre à une question qu'il aurait aimé ne jamais entendre cette saison : "Avez-vous concédé le titre ?" Le manager allemand, pas franchement adepte de la langue de bois, s'est rendu à l'évidence après un court silence : "Oui, je n'arrive pas à le croire. Mais oui." A 14 journées du terme du championnat, et alors qu'ils s'étaient promis de défendre leur couronne en attaquant, les Scousers ont déjà rendu les armes.
Il faut dire que le scénario après lequel ils se sont finalement inclinés sur la pelouse des Foxes n'incite pas franchement à l'optimisme. Rien, plus rien ne semble vouloir tourner en la faveur d'une équipe qui, il y a peu, devait encore être considérée comme la meilleure équipe d'Europe.
Premier League
Un but litigieux, une boulette d'Alisson : Liverpool en plein cauchemar
13/02/2021 À 14:23
Maddison n'avait pas encore touché le ballon
A commencer par certaines décisions arbitrales, que Klopp n'a pas manqué de critiquer ces dernières semaines, et qui ont, selon lui, encore plombé le club de la Mersey au King Power Stadium. En cause, ce fameux but égalisateur de James Maddison, tournant du match, d'abord refusé pour une position de hors-jeu passif de Wilfried Ndidi, avant d'être validé par le VAR.
"Nous avons concédé un but très difficile à accepter, a confié Klopp auprès de BT Sport après la rencontre. Je sais que nous parlons beaucoup du VAR mais nous sommes tous d'accord pour dire qu'il s'agit d'un tournant dans le match. Et je l'ai vu plusieurs fois. Au moment où ils ont stoppé l'action pour définir les positions de hors-jeu, Maddison n'a pas encore touché le ballon. Donc cela veut dire qu'il s'agit toujours de l'interprétation d'un homme."

Le but controversé de James Maddison lors du match opposant Leicester City à Liverpool, le 13 février 2021

Crédit: Getty Images

Impossible de donner tort au manager des Reds : ce but aurait très bien pu être annulé de manière aussi légitime qu'il a finalement été validé. Et il a bel et bien tout changé à une rencontre que ses hommes dominaient globalement jusqu'ici.

Trois défaites consécutives en Premier League, une première avec Klopp

Car Liverpool a franchement perdu le fil après cela, se comportant comme une équipe en crise de confiance. Depuis que Klopp a débarqué, jamais les Scousers n'avaient perdu trois rencontres de Premier League consécutivement.
Sans cette série de mauvais résultats, que l'on peut élargir à l'ensemble du début d'année civile (seulement trois succès en dix matches toutes compétitions confondues, pour six défaites), particulièrement néfaste sur le plan psychologique, les champions d'Europe en titre n'auraient peut-être pas commis tant d'erreurs individuelles et collectives.

À la fois colérique, usant, humain et porte drapeau : qui est vraiment Jürgen Klopp ?

"Sur le troisième but, nous perdons le ballon trop facilement et ils ont conclu en une seule passe, a déploré Klopp. C'est quelque chose que je n’aime pas car nous étions évidemment beaucoup trop espacés à ce moment-là. Ce n'est vraiment pas bon du tout, et je l'ai dit aux gars. Mais c'est la situation dans laquelle nous nous trouvons." Il y a un an, les Reds n'auraient certainement pas imaginé en arriver là.
Premier League
Harry Kane, à quoi bon ?
13/02/2021 À 00:00
Premier League
Foden, qui est vraiment le nouveau joyau de Manchester City ?
12/02/2021 À 23:37