Manchester City se rapproche de son septième titre de champion d'Angleterre. Ce samedi après-midi, les Citizens se sont imposés sur la pelouse de Crystal Palace (0-2), lors de la 34e journée de Premier League. A Selhurst Park, les hommes de Pep Guardiola n'ont eu besoin que de deux petites minutes pour faire une différence définitive, grâce à Sergio Agüero (57e) et Ferran Torres (59e). Les Skyblues peuvent être sacrés dès ce week-end, à condition que Manchester United s'incline contre Liverpool, ce dimanche (17h30).
Avec déjà certainement en tête la demi-finale retour de Ligue des champions contre le PSG (mardi, 21h), Pep Guardiola avait décidé de faire tourner, avec pas moins de huit changements dans son onze de départ. Un chamboulement qui s'est vu très rapidement. Même si les Skyblues ont, comme très souvent cette saison, monopolisé le ballon (72% de possession dans le premier acte) et fait courir leur adversaire, ils n'ont pas réussi à cadrer la moindre tentative, jusqu'à la 57e minute de jeu.
Euro 2020
"Le mec est retraité depuis 10 ans et bat mon pays entier" : Quand Thierry Henry dégoûte De Bruyne
20/06/2021 À 15:54

Manchester City a été réaliste

C'est à ce moment-là que les Mancuniens ont commencé leur petit numéro. En seulement une minute et 24 secondes, Manchester City s'est mis à l'abri, au niveau du tableau d'affichage. D'abord, sur un très bel enchaînement contrôle-extérieur du droit pleine lucarne de Sergio Agüero (57e, 0-1), puis sur une frappe du gauche de Ferran Torres (59e, 0-2), pour le 700e but sous l'ère Pep Guardiola. Les Citizens ont fait preuve d'un véritable réalisme, puisqu'ils n'ont cadré que trois fois, avec une autre tentative d'Aguëro en fin de rencontre (88e), alors que Raheem Sterling, très remuant dans ce match, a également trouvé le poteau (62e).
Une seconde période qui contraste donc fortement avec la première, où seul Crystal Palace avait réussi à trouver le cadre, à deux reprises, grâce à Christian Benteke (15e, 28e). Mais, à chaque fois, Ederson veillait, comme ce fut également le cas, en fin de rencontre, devant Jeffrey Schlupp (71e) mais également Luka Milivojevic (80e). Désormais, Manchester City peut voir venir. Avec ses treize points d'avance en tête du classement, une défaite de son dauphin et grand rival, Manchester United, suffira à son bonheur. Avant un second qui pourrait arriver dès ce mardi, contre le Paris Saint-Germain.
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32