Comme à chaque fois qu'il subit une élimination en Ligue des champions, Pep Guardiola doit essuyer le feu des critiques. Depuis mercredi, et la sortie de route à Madrid, le technicien catalan n'échappe pas à la règle. Est-ce ce climat lourd et pesant autour de sa personne qui l'a fait sortir de ses gonds ce week-end ? La première balle perdue, samedi, a visé José Mourinho.
Alors qu'il lui était reproché de ne pas aller au bout en C1 malgré les sommes colossales engagées par son club lors des différents mercato, Guardiola s'est défendu en pointant du doigt le club coaché par le Portugais : "Pour moi, ce n'est pas une question d'argent et les supporters ne le comprennent pas, s'est-il défendu. Même la Roma a dépensé plusieurs millions mais n'est pas en Ligue des champions." Dimanche, après la victoire écrasante face à Newcastle (5-0), Guardiola a attaqué le système médiatique britannique qui, selon lui, ne rêve que d'une chose : voir les Reds triompher dans leur lutte pour le titre face aux Cityzens.

Pep Guardiola et Jurgen Klopp

Crédit: Getty Images

Premier League
Provoqué par un supporter d'Everton, Vieira craque et lui assène un coup de pied
IL Y A 16 HEURES
Tout le monde dans ce pays soutient Liverpool
"Tout le monde dans ce pays soutient Liverpool, les médias et tout le monde, a-t-il affirmé sur les antennes de BeIn Sports. Bien sûr Liverpool a une histoire incroyable dans les compétitions européennes mais pas en Premier League car Liverpool n'a gagné le titre qu'une fois en trente ans." De quoi ajouter un peu de piment à un duel homérique. Ce dimanche, City qui a remporté cinq championnats lors de la dernière décennie, a pris trois points d'avance et peut-être un avantage définitif. De quoi digérer un peu mieux son absence en finale de la Ligue des champions… contrairement aux Reds.
Premier League
Le Liverpool de Klopp est-il le plus grand de l'histoire ?
HIER À 21:44
Premier League
Chelsea s'assure le podium, Everton maintenu avec un scénario dingue
HIER À 20:53