"Nkunku aurait pu y être"

"Christopher Nkunku est un joueur que l'on suit, qui aurait pu y être. Depuis plusieurs semaines, il fait évidemment des choses intéressantes qui ont été confirmées hier (mercredi, en Ligue des champions avec un but). Il n'est pas là mais fait partie des candidats sérieux, qui peuvent aspirer à cette opportunité-là. Je ne peux que l'inciter à continuer sur ce qu'il fait très bien."
Qualif. Coupe du monde
Un petit nouveau, un grand écart et des records à aller chercher : les 29 qualifiés décryptés
31/03/2022 À 12:32

"Varane ? On connaît les cadences infernales dans les clubs qui jouent les Coupes d'Europe"

"Il a eu deux soucis qui sont très proches, mais il n'en a pas eu pendant une longue période avant. Il s'est blessé avec nous puis a repris, ça s'est très bien passé, puis il a enchaîné et a eu un autre souci, aux ischios. On connaît les cadences infernales dans les clubs qui jouent les Coupes d'Europe. La plupart des clubs ont malheureusement des blessures qui peuvent se répéter."

"Kimpembe se laisse encore emporter un peu trop dans certains duels"

"Si vous restez sur la dernière (apparition, mercredi en concédant un penalty à Leipzig)... Presnel ne fait pas tout bien. Lui aussi fait partie de ces joueurs qui enchaînent tous les matches, mais quand on est au PSG, n'importe quel match, il faut le gagner. Il peut avoir des périodes un peu moins bien. Il sait qu'il est responsable sur la faute amenant le penalty. Mais il fait aussi de très bonnes choses. La partie positive est plus importante que la partie négative avec ce qu'il peut apporter à l'équipe de France dans les duels, dans la relance et la maîtrise technique. Il se laisse encore emporter un peu trop dans certains duels, mais ça fait aussi partie de ses qualités car il aime le duel et le recherche."

"Le problème Ramos est en train de devenir un problème Kimpembe"

"Un objectif bien clair : se qualifier"

"Les joueurs qui seront là, c'est pour un objectif bien clair, se qualifier. Pour se qualifier, cela passe par une victoire (contre le Kazakhstan le 13 novembre). Même s'il y a des jeunes joueurs, je ne vais pas préparer le match en me disant qu'on va gagner peu importe l'équipe alignée. J'ai suffisamment de prudence et de respect pour le Kazakhstan qui a pris des points. Il y aura donc l'équipe que je pense la plus compétitive pour gagner ce match-là."

Deschamps : "Au-delà de la qualité technique, notre état d’esprit fait notre force"

"Le calendrier 2022, c'est loin d'être l'idéal"

"A chaque grande compétition, le temps (de préparation) se réduit. Là, c'est plus que réduit, avec des complications supplémentaires pour toutes les sélections (avant le Mondial prévu du 21 novembre au 18 décembre 2022). Pour celles qui commenceront le lundi ou le mardi, ce sera presque impossible de faire ne serait-ce qu'un match amical. Les joueurs ne seront qu'à la moitié de la saison mais auront joué un dernier match le week-end précédant le début de la compétition, avec les risques que ça peut amener. On est tous logés à la même enseigne mais c'est loin d'être l'idéal. Aucun sélectionneur ne se posera la question de sa préparation, car il n'y en aura pas. Il faudra s'adapter, c'est contraignant, je le regrette. Je sais bien que faire des calendriers est extrêmement compliqué, mais qu'on ait un minimum de deux semaines, ça me semble être le strict minimum... Je ne peux pas dire que ça me donne le sourire, on s'adaptera comme d'habitude mais c'est loin d'être idéal pour les joueurs."
Qualif. Coupe du monde
Pepe : "Cela aurait été une injustice de ne pas voir le Portugal au Mondial"
29/03/2022 À 22:38
Qualif. Coupe du monde
Malgré l'élimination, Zlatan ne renonce pas à la sélection : "J'espère continuer"
29/03/2022 À 21:49