Il doit ruminer plus que jamais ce penalty manqué par Jorginho face à la Suisse (1-1). Ou l'incapacité de ses hommes à percer la défense de l'Irlande du Nord quelques jours plus tard (0-0). Deux résultats qui ont condamné l'Italie à passer par les barrages pour la Coupe du Monde 2022. À l'époque, Roberto Mancini affichait une belle confiance : "L'Italie sera au Mondial, et elle le gagnera peut-être", déclarait alors le sélectionneur italien. L'espoir perdure mais la tâche s'est considérablement corsée, vendredi avec le tirage des barrages.
Premier League
CR7 capitaine de MU 14 ans après, Jones revient après deux ans d'absence !
03/01/2022 À 17:14
Le champion d'Europe en titre va d'abord devoir se défaire de la Macédoine du Nord en demi-finale, en mars prochain. Surtout, s'il remporte ce match, il lui faudra signer une victoire au Portugal ou en Turquie pour décrocher son billet pour le Qatar. "C'est très dur, a reconnu Mancini. Ce n'est pas comme si c'était un bon tirage, ça aurait pu être un peu mieux. Comme le Portugal, nous devrons d'abord gagner un match pour nous retrouver… ce sont des matches secs, c'est toujours difficile."
Je pense que le Portugal aurait volontiers évité l'Italie…
Le sélectionneur transalpin s'est cependant voulu rassurant sur les chances de son équipe de participer au prochain Mondial. "Nous sommes toujours confiants et positifs, a-t-il insisté. La Macédoine du Nord avait un bon groupe de qualifications, il faudra faire un grand match… Après, on verra ce qui se passera. Mais comme nous aurions préféré éviter le Portugal, je pense que le Portugal aurait volontiers évité l'Italie, de la même manière."
Fernando Santos n'a pas dit le contraire. Mais le sélectionneur portugais a davantage de raisons que Mancini de se réjouir du tirage. "Le fait de pouvoir compter sur le soutien du public et d'éviter la fatigue des déplacements, c'est important, a-t-il souligné. Ces voyages, ces déplacements sont toujours un peu compliqués." Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers n'auront cependant pas la tâche facile face à la Turquie avant une éventuelle finale contre l'Italie. "Mais je suis totalement convaincu qu'on sera au Mondial", a assuré Fernando Santos. Vivement le printemps !
Ballon d'Or
Le classement "all time" : Messi et CR7 hors concours, trois Français dans le Top 10
30/11/2021 À 00:13
Premier League
Ronaldo s’est-il trompé de Manchester cet été ?
05/11/2021 À 17:16