Comment avez-vous vécu votre non-participation à la Coupe du monde 2018 ?
Lucas Digne : Bien sûr, il y a eu de la frustration. Ça fait partie de notre métier. Soit c'est quelque chose qui vous fait avancer, soit ça vous fait reculer. Moi, ça m'a fait avancer. Ce n'est pas ma mentalité de regarder tout le temps derrière, je préfère avancer et regarder le futur. Il y a énormément de belles choses qui m'attendent. Ça fait cinq ans que je suis appelé en Equipe de France. Certes je n'ai pas été appelé pour la Coupe du monde mais je reviens assez régulièrement et ça sera toujours mon objectif. Je n'ai que 25 ans et je suis content d'être assez jeune donc j'espère avoir le maximum de sélections et de la régularité en Bleu.
Vous faîtes face à une grande concurrence en équipe de France, notamment celle de Ferland Mendy, sur le point de signer au Real Madrid. Quel impact cela a-t-il sur vous ?
Ligue Europa
Daka fait son trou à Leicester
03/11/2021 À 23:02
L.D. : C'est vrai qu'il y a de la concurrence au poste d'arrière gauche, on est beaucoup, il y a du niveau. Le fait que ce niveau soit élevé, c'est mieux pour l'équipe. On se tire la bourre tous ensemble et ça nous pousse à donner le meilleur à chaque fois. C'est ce qui permet à l'équipe d'être à son meilleur niveau. Si un club comme le Real Madrid recrute Ferland Mendy c'est qu'il a les épaules. Le fait qu'il soit appelé par l'un des plus grands clubs du monde, ça prouve qu'il a énormément de qualités et qu'il y en a énormément en Equipe de France.

Bleus - Fraîchement décorée, l'équipe de France pose avec le président Macron dans l'Élysée

Vous avez été élu meilleur joueur de la saison par les supporters d'Everton. Est-ce que cette belle saison a un goût de revanche face aux gens qui vous ont enterré un peu trop tôt ?
L.D. : M'enterrer je ne sais pas, ça me paraît compliqué. J'ai quand même joué au PSG, à l'AS Rome et au FC Barcelone. Si c'est ça être enterré, je veux bien être enterré tous les jours ! Je pense que le championnat anglais me va très bien. J'ai passé quelques paliers en Angleterre. J'ai pu jouer tous les matches et on a fait une bonne saison. Dans le foot, on n'est jamais sûr de rien mais je me sens très bien là-bas. Il y a une grande partie de ma réussite qui est pour le coach et pour son staff. J'ai aussi beaucoup travaillé. Travailler au quotidien et jouer régulièrement ça ma amené à faire ces performances.
Ligue 1
Néant marseillais, le revenant Rémy et le gâchis de Slimani : Les tops et flops de la 26e journée
22/02/2020 À 22:06
Transferts
Les 10 infos mercato qui vous ont échappé mardi
31/07/2018 À 18:22