Getty Images

Maignan, Dubois, Lenglet et Ben Yedder sont là : ce que cela signifie pour les Bleus

Maignan, Dubois, Lenglet et Ben Yedder sont là : ce que cela signifie pour les Bleus

Le 21/05/2019 à 17:09Mis à jour Le 21/05/2019 à 22:56

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Didier Deschamps a fait des choix forts en retenant Mike Maignan, Léo Dubois et Clément Lenglet pour la première fois en équipe de France, et en rappelant Wissam Ben Yedder. De l'avenir de Steve Mandanda chez les Bleus au cas Alexandre Lacazette, voici les questions posées par sa décision de convoquer ces quatre joueurs.

Mike Maignan

  • Pourquoi Deschamps mise sur lui ?

Maignan a signé une saison de très haut niveau. Le gardien de 24 ans, passé par toutes les sélections de jeunes chez les Bleus, a apporté une contribution très nette à la qualification de Lille pour la prochaine Ligue des champions. Dernier rempart de la meilleure défense de Ligue 1, Maignan a su se montrer décisif et a confirmé des qualités très précieuses, notamment dans son jeu au pied et dans sa capacité à arrêter les penalties. Sa progression constante appellera une confirmation la saison prochaine sur la scène européenne. Mais Deschamps n'a pas attendu cet étalon pour lui faire une place chez les Bleus.

  • La question que pose sa convocation

C'est peut-être un tournant dans la vie si particulière des gardiens de l'équipe de France. Steve Mandanda, 34 ans, en faisait partie intégrante depuis 2008. Le fait que son absence ne soit pas liée à une blessure jette un voile sur son avenir chez les Bleus. Deschamps ne s'est pas risqué dans cette voie. "C'est un choix du moment, Steve a une saison compliquée en club, un rendement qui est en-dessous de ce qu'il est capable de faire, a expliqué le sélectionneur. Là j'ai pris la décision de ne pas le prendre, je ne vais pas m'engager sur le futur".

Vidéo - Bleus - Deschamps : "Mandanda ? D'autres méritent d'être là"

01:47

Léo Dubois

  • Pourquoi Deschamps mise sur lui ?

Dubois a su s'imposer sur le flanc droit de la défense lyonnaise après une première moitié de saison délicate à l'OL. L'ancien Nantais, arrivé sur les bords du Rhône l'été dernier, n'entrait plus dans la rotation de Bruno Genesio à l'automne dernier mais il est parvenu à rebondir en 2019. Dubois, auteur d'un but et cinq passes décisives en L1, a surtout profité des difficultés de Djibril Sidibé à Monaco. D'abord blessé, longtemps en manque de rythme, l'ancien Lillois n'a jamais affiché un niveau international même s'il est bien revenu depuis le printemps.

  • La question que pose sa convocation

La première apparition de Dubois dans le groupe tricolore semble s'inscrire dans une volonté d'ouverture de Deschamps. Le poste de latéral droit est régulièrement considéré, à juste titre, comme le plus faible de l'équipe de France. Benjamin Pavard a un rendement aléatoire et Djibril Sidibé n'a jamais dégagé l'impression d'être une doublure fiable. Le sélectionneur cherche légitimement d'autres options. Le choix de Dubois va dans ce sens. Mais c'est aussi un choix par défaut qui traduit le manque de solution au plus haut niveau à ce poste.

Vidéo - Bleus - Deschamps : "Dubois, un joueur que l'on suit depuis un bon moment"

01:33

Clément Lenglet

  • Pourquoi Deschamps mise sur lui ?

C'est désormais un titulaire du FC Barcelone. Clément Lenglet n'était arrivé qu'en qualité de troisième défenseur dans la hiérarchie catalane quand il a débarqué du FC Séville l'été dernier. Mais après avoir fait preuve d'une capacité d'adaptation remarquable pour se hisser au niveau requis par le Barça, l'ancien joueur de Nancy a affiché une très belle régularité au plus haut niveau pour conserver son statut de titulaire après le retour de blessure de Samuel Umtiti. Voir un joueur s'imposer de la sorte dans un club comme le Barça, Deschamps ne peut pas y être insensible.

  • La question que pose sa convocation

Les absents ont toujours tort. Il faudra voir si Presnel Kimpebe retrouve sa place dans le groupe tricolore quand il sera revenu de blessure. Compte tenu de la saison très décevante du défenseur du PSG, le doute est permis. À court terme, le choix de Lenglet pose surtout la question des chances d'Aymeric Laporte de faire un jour son retour dans le groupe tricolore. Le profil du défenseur de Manchester City correspondait parfaitement pour compenser l'absence de Kimpembe. Ce n'est pas la première fois que son nom est évoqué et qu'il n'est pas appelé. Il n'entre manifestement pas dans les plans de Deschamps. "J'ai des choix à faire, par rapport à ce que je vois, ce que je sais avec le staff aussi", a-t-il glissé. Et cette liste confirme que la tendance n'est pas près de s'inverser.

Vidéo - Bleus - Deschamps : "Lenglet a énormément progressé"

02:06

Wissam Ben Yedder

  • Pourquoi Deschamps mise sur lui ?

Ben Yedder sort de sa meilleure saison. L'ancien Toulousain affiche des statistiques remarquables avec 30 buts et 11 passes décisives dans un club habitué à jouer un rôle important en Liga, même si le FC Séville est une nouvelle fois resté un retrait par rapport au Barça, au Real et à l'Atlético. Sa régularité cette saison est à souligner, comme sa trajectoire ascensionnelle depuis trois ans. Deschamps apprécie son profil. Le sélectionneur a aussi souligné la capacité de Ben Yedder à jouer seul en pointe. Il lui offre de la diversité dans ses options pour l'animation offensive des Bleus.

Vidéo - Bleus - Deschamps : "Ben Yedder offre une option différente"

01:02
  • La question que pose sa convocation

Les listes de Deschamps se suivent et se ressemblent sur plusieurs points. L'un d'entre eux, c'est l'absence systématique d'Alexandre Lacazette. L'attaquant d'Arsenal reste boudé par le sélectionneur malgré une saison aboutie et des performances remarquables en Ligue Europa. Il pouvait aussi bénéficier des absences d'Ousmane Dembélé et de Nabil Fekir pour obtenir une convocation parmi les attaquants tricolores. Il est également très apprécié par Antoine Griezmann. "Le choix était difficile et il n'y pas de raison de ne pas revoir Lacazette chez les Bleus", a laissé entendre Deschamps. Mais c'est à se demander ce que l'ancien Lyonnais doit faire pour avoir enfin les faveurs du sélectionneur.

Alexandre Lacazette

Alexandre LacazetteGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0