Panoramic

Les espoirs français battus en Ukraine (1-0)

Battus en Ukraine, les Espoirs se compliquent la tâche

Le 02/09/2016 à 22:53Mis à jour Le 02/09/2016 à 23:49

QUALIFICATIONS EURO ESPOIRS - L'équipe de France espoirs a été battue 1-0 en Ukraine vendredi. Les Bleuets n'ont pas livré une grande prestation et ont manqué de créativité dans le camp adverse. Cette déconvenue, couplée aux victoires de l'Islande et de la Macédoine, met les joueurs de Pierre Mankowski à la troisième place de leur groupe, réduisant leurs chances de qualifications pour l'Euro.

C'est une soirée à oublier pour les Bleuets. Ils se sont inclinés 1-0 en Ukraine au terme d'un match très décevant et se retrouvent dans une situation très compliquée dans la course à la qualification. Car pendant ce temps, l'Islande et la Macédoine sont allées gagner en Irlande du Nord (0-1) et en Ecosse (0-1) et passent devant les Bleuets qui étaient en tête de ce groupe 3. Les voilà désormais troisièmes, virtuellement éliminés. Les joueurs de Pierre Mankowski devront vite se remettre avant d'affronter les Islandais mardi à Caen, pour ce qui sera une petite finale en vue de la qualification pour l'Euro Espoirs 2017.

Le but ukrainien signé Yurii Vakulko dans le temps additionnel (92e) et sur un contre en solo après une perte de balle du Toulousain Issa Diop dans le rond central est venu sanctionner presque logiquement les carences évidentes des Bleuets. Visiblement pas très motivés, quelque peu perdus également et en panne d'inspiration collective, ils n'ont quasiment rien montré durant toute la première période malgré un onze de départ très séduisant sur le papier. Que ce soit les Parisiens Kimpembe, Rabiot et le novice Augustin, les Lyonnais Tolisso et Cornet ou le Monégasque Bakayoko, ils ont tous déçu en ne parvenant jamais à bien combiner dans le camp adverse.

Les Bleuets ont montré bien trop peu

Certainement recadrés par leur coach durant la pause, les jeunes tricolores se sont enfin réveillés et ont fait preuve de davantage d'envie durant le second acte. La réussite les a pourtant fuis quand la tête de Bakayoko a été repoussée sur sa ligne par le portier ukrainien (59e). Même chose dans les dernières minutes de la partie quand ils ont poussé fort mais n'ont pas su faire preuve d'efficacité (14 tirs, 1 seul cadré) à l'image de l'avant-centre Sébastien Haller qui a raté la balle de match sur une tête aux six mètres (89e).

Celle-ci est finalement revenue aux Ukrainiens, plus solidaires et plus consistants sur leur terrain alors qu'ils s'étaient inclinés au match aller à Strasbourg (2-0). Les Bleuets devront battre les Islandais, qui les avaient battus au début de la campagne (3-2) et sont donc désormais leaders du groupe avec un match de moins, s'ils veulent encore espérer voir la Pologne l'été prochain.

0
0