Le titre s’éloigne un peu plus pour la Lazio. Sur le terrain de Lecce qui n’avait plus gagné en Serie A depuis six matches, les Biancocelesti se sont inclinés (2-1) malgré les retours de suspension de Caicedo et d’Immobile. Avec un but de Mancosu annulé par le VAR et un penalty raté du même Mancosu, l’addition aurait même pu être plus salée pour les hommes de Simone Inzaghi qui concèdent une troisième défaite en cinq journées depuis la reprise du football en Italie et qui restent à 7 points de la Juventus battue par l'AC Milan (4-2). Grâce à ce succès, Lecce, de son côté, sort provisoirement de la zone de relégation avant le match du Genoa contre Naples demain.

Serie B
Une promotion historique et le rêve d'élite : Monza, le nouveau pari gagnant de Berlusconi
06/07/2020 À 22:05

Cette fois-ci, il n’y a pas eu de miracle. Après des succès de justesse face à la Fiorentina (2-1) et au Torino (1-2), la Lazio a concédé une 3e défaite depuis la reprise de la Serie A après l’Atalanta (3-2) et l’AC Milan (0-3). Un revers semblait déjà de trop dans la course au titre qui l’oppose à la Juventus, alors trois… Les jeux semblent faits d’autant plus qu’on ne retrouve plus la machine romaine qui a tant impressionné l’Italie avant l’arrêt du championnat.

Luis Alberto lors de Lecce - Lazio, le 7 juillet 2020

Crédit: Getty Images

La Lazio fidèle à ce qu'elle est depuis la reprise

Face à l’AC Milan lors de la dernière journée, la défaite pouvait s’expliquer par les absences de Caicedo et d’Immobile qui représentent à eux deux, 38 des 67 buts de la Lazio en Serie A cette saison. Face à Lecce, même une réalisation de l’Equatorien face au but vide, après une bourde du gardien de Lecce qui a alterné le pire comme l’excellent dans la rencontre, n’aura rien changé (5e). Il faut dire que moins de trois minutes avant, les Biancocelesti étaient menés au score après que Mancosu ait trouvé la lucarne de Strakosha sur une frappe à l’entrée de la surface (2e) et ce jusqu’à ce que l’arbitre annule le but pour une main du joueur de Lecce au début de l’action.

Après l’égalisation de Babacar (30e), les hommes de Simone Inzaghi ont encore échappé au pire après un penalty raté de Mancosu dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Le couperet est finalement tombé dès le retour des vestiaires quand Lucioni est venu devancer Acerbi de la tête sur un corner (47e). Les joueurs romains ont dès lors tenté de renverser la rencontre mais à l’image d’un Immobile, très peu en vue, ils n’ont jamais trouvé la faille se heurtant à Gabriel, gardien des Giallorossi, qui a multiplié les parades (24e, 70e, 88e, 90+9e) lorsqu’il ne donnait pas des occasions de but à ses adversaires (84e).

Contre Lecce, jamais la machine romaine n’a réussi à s’enclencher comme elle n’a jamais vraiment redémarré depuis la reprise de la Serie A. Ce mardi soir, la Juventus compte sept points d’avance en tête du championnat à sept journées du terme de la saison. Un écart qui paraît de plus en plus insurmontable.

Ciro Immobile lors de Lecce - Lazio, le 7 juillet 2020

Crédit: Getty Images

Serie A
"Comment me sentir bien ici après ça ?" : Cambriolé, Ribéry laisse planer le doute sur son avenir
06/07/2020 À 14:46
Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34