La Juve reste dans le coup pour les places en Ligue des champions et saura qui remercier. Critiqué, agacé et muet depuis trois matches, Cristiano Ronaldo est sorti de sa boîte au meilleur moment pour tirer la Vieille Dame d'un dimanche longtemps bien triste et lui offrir un précieux succès sur la pelouse de l'Udinese, lors de la 34e journée de Serie A (1-2). Alors que Nahuel Molina avait vite ouvert le score pour les Friulani (10e), la superstar portugaise a signé un doublé en fin de rencontre (83e sp et 90e) qui permet aux Turinois de reprendre la troisième place avec 69 points comme l'Atalanta, deuxième, et le Milan, quatrième.
Ses concurrents ayant joué avant elle (victoire 2-0 du Milan sur Benevento et match nul 1-1 de l'Atalanta à Sassuolo), la Juventus qui venait de perdre son titre de champion au profit de l'Inter après 9 ans de règne, connaissait sa mission en débarquant sur la pelouse de l'Udinese. Si elle a cherché à prendre le contrôle du ballon, son entame de match s'est révélée trop molle pour inquiéter son adversaire. A l'inverse, ce sont les Friulani, plus tranchants, qui ont décoché la première flèche avec un tir axial rasant de Stryger Larsen qui a filé sur Szczesny (6e).
Serie A
Ronaldo est de retour à Turin et devrait y rester
26/07/2021 À 14:25

Une Vieille Dame sans idées

Ils ont surtout surpris des visiteurs peu concentrés en jouant vite un coup franc et De Paul a lancé Molina qui est allé ouvrir le score d'un tir croisé à droite de la zone de vérité (1-0,10e). Le piston droit argentin qui avait déjà vite frappé le week-end dernier sur la pelouse de Benevento (victoire 2-4 de l'Udinese), a signé son second but en Serie A.

Victime du plan bancal de la Juve : Comment Ronaldo est pris au piège

Sonnés, les Turinois ont tardé à réagir et affiché de sérieuses lacunes au niveau de l'animation offensive et de la cohésion collective. Peu inspirés, ils ont misé sur la percussion individuelle mais McKennie a raté le cadre de très peu sur sa tête plongeante après un corner (27e), Dybala a tiré sur le portier adverse (34e) et Ronaldo a enfin vu le ballon mais envoyé sa tête décroisée au-dessus de la cible (38e). Ce fut tout pour une première période très décevante côté turinois.

CR7 frappe fort, entrée remarquée pour Rabiot

La suite n'a pas été meilleure pour des visiteurs toujours sans réelles idées directrices et l'Udinese, prudente mais menaçante sur ses rares offensives, a bien failli faire le break sur une frappe enroulée de Stryger Larsen (66e). Alors que Ronaldo ne parvenait plus à cacher sa frustration devant le manque de munitions à se mettre sous la dent, l'actif Cuadrado lui en a fourni une belle en obtenant un excellent coup franc plein axe (81e). CR7 s'en est chargé et De Paul a eu la mauvaise idée de dévier le ballon du bras dans le mur et à l'intérieur de sa surface ce qui a permis au Portugais d'égaliser sur penalty (1-1, 83e).
Dans le sillage de leur buteur, les joueurs d'Andrea Pirlo ont soudain retrouvé de l'énergie. Tout juste entré en jeu, Rabiot a déposé un centre sur la tête d'un Ronaldo redevenu rageur et qui a donné un avantage longtemps inespéré aux siens (1-2, 90e). L'ancien Madrilène a parfaitement mis en pratique sa maxime sur le ketchup et les buts, il en compte désormais 27 en championnat cette saison. La Juve aura bien besoin qu'il en inscrive d'autres dans les prochaines semaines qui s'annoncent périlleuses avec un enchaînement de duels en haute altitude face au Milan, Sassuolo et l'Inter.
Serie A
La Juve est claire sur Ronaldo : "Quand il aura fini ses vacances, il rejoindra l'équipe"
01/07/2021 À 14:41
Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44