Grâce un but tardif de Matteo Darmian, l’Inter Milan s’est imposé ce dimanche midi face à Cagliari, au bout d’une rencontre très fermée (1-0). Les hommes d’Antonio Conte voient leur 19e Scudetto se rapprocher !
Le film du match
Dans un match fermé comme attendu, la détermination amenée par l’ancien entraîneur de la Juve a de nouveau fait la différence, pour un 6e succès d’affilée dans l’élite italienne par un but d’écart. Après avoir buté maintes fois sur Guglielmo Vicario, le dernier rempart sarde, les Nerazzurri ont trouvé l’ouverture de justesse en fin de rencontre, sur un centre parfait d’Achraf Hakimi pour l’ancien défenseur de Manchester United et du Torino (77e).
Serie A
Naples se relance et profite du raté de la Lazio, l'Inter déroule et célèbre son titre
IL Y A 2 HEURES
Avec ce 23e succès en Serie A cette saison en 30 rencontres, les coéquipiers de Romelu Lukaku prennent 11 points d’avance sur leur dauphin et rival, le Milan AC, qui s’est imposé samedi soir à Parme (1-3).

Rigueur et maîtrise de l'Inter, fébrilité du Milan et de la Juventus

Les Intéristes ont eu fort à faire avec l’opposition du jour. Les hommes de Leonardo Semplici, très disciplinés tactiquement dans leur 3-5-2, n’ont pas laissé beaucoup d’espace aux Milanais. Si Stefano Sensi (24e), Christian Eriksen (11e) et Matteo Darmian (40e), parviennent tous à inquiéter Guglielmo Vicario en première période, la prestation XXL du gardien formé à l’Udinese empêche les Nerazzurri de marquer. Et comme souvent, trop brouillonne offensivement, l’équipe qui subit finit par plier : sur un magnifique mouvement collectif initié par Stefano Sensi et, surtout, Romelu Lukaku, auteur de l’avant-dernière passe, Hakimi a trouvé Darmian qui a pu terminer de près devant un Vicario médusé (77e).
C’est certain : quelque chose a changé dans l’équipe chère à Javier Zanetti, et malgré l’élimination précoce en Ligue des champions, ça sent bon pour un nouveau trophée prêt à garnir l’armoire interiste. Il faudra désormais de vrais miracles au Milan de Zlatan Ibrahimovic (exclu samedi à Parme, pour insultes à l’arbitre de la rencontre et qui attend la durée de sa suspension) et à la Juventus de Cristiano Ronaldo, peu convaincants dans leurs dernières sorties et loin, très loin de la maîtrise affichée par les coéquipiers de Samir Handanovic, pour empêcher la Beneamata (la bien-aimée) d’accrocher son Scudetto numéro 19.
Serie A
L’Inter y est presque
01/05/2021 À 17:54
Serie A
Poteau, malchance et buts refusés : L'Inter Milan freiné dans sa course au titre
21/04/2021 À 20:41