Il n’y a bien que la coupe de cheveux qui a changé chez Cristiano Ronaldo. Testé positif au Covid-19 et éloigné des terrains depuis le 11 octobre dernier, date d’un match en sélection contre les Bleus, l’homme qui apparaît désormais crâne rasé n’a pas perdu de temps sur la pelouse de la Spezia dimanche. Remplaçant au coup d’envoi, l’attaquant portugais est entré dès la 56e minute de jeu pour remplacer Paulo Dybala. Il n’a attendu que… 126 secondes pour profiter d’un bon service d’Alvaro Morata et redonner l’avantage aux siens. Avant de mettre fin aux débats d’une délicieuse panenka, à un quart d’heure du terme.

Serie A
A peine revenu, Ronaldo frappe déjà deux fois
01/11/2020 À 15:57

"J’ai retrouvé ce que j’aime"

En moins de 20 minutes, le quintuple Ballon d’Or a ainsi enregistré le deuxième doublé de sa carrière en sortie de banc. Le voilà désormais à cinq buts en trois matches de Serie A, puisqu’il avait notamment déjà vu double à Rome, fin septembre. "Je suis resté immobile pendant longtemps malgré l'absence de symptômes et une sensation de bien-être, a-t-il réagi au micro de Sky Italia à l’issue de la rencontre. Aujourd'hui, j’ai retrouvé ce que j’aime, jouer au football."

Apparu passablement irrité par ses derniers tests, comme en a témoigné un post sur les réseaux sociaux ("PCR de merde"), l’ancien Madrilène a esquivé la polémique et rappelé l’essentiel. "Cristiano est de retour. C'est l’important". Et ce n’est évidemment pas ses coéquipiers qui diront le contraire, eux qui n’ont remporté qu’un seul des quatre matches disputés en son absence et qui étaient encore tenus en échec au moment de son entrée.

Ronaldo, pilier d’une Juve en reconstruction

Comme un symbole, c’est un Paulo Dybala très peu en vue en ce début de saison qui a cédé sa place à Ronaldo, alors qu’Alvaro Morata avait ouvert le score. Les trois hommes sont désormais disponibles en même temps et la question de leur association commence déjà à se poser. "Dybala manque encore un peu de jambes et de condition mais il progresse et nous l'attendons. Encore une fois, pour le revoir avec Ronaldo et Morata il est tôt : Cristiano vient de 20 jours d'inactivité. Nous déciderons dans les prochains jours", a expliqué Andrea Pirlo après la rencontre.

Au milieu de toutes les possibilités qui s’offriront au coach turinois, une certitude : Ronaldo est plus que jamais indispensable à cette Juve-là, qui continue de chercher la bonne formule depuis l’arrivée de l’ancien milieu de terrain sur son banc. Et nul doute que mercredi, le buteur de 35 ans aura à cœur de le confirmer sur la pelouse de Ferencvaros, dans une Ligue des champions qui est, quelque part, elle aussi un peu CR7-dépendante.

Cristiano Ronaldo

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Examen réussi : Frappart, une arbitre bien dans le match
HIER À 22:48
Ligue des champions
Tranquille comme la Juve
HIER À 21:45