Ce 12 janvier 2022 marque peut-être le retour en grande pompe du Clasico. Logiquement touché par le départ de Leo Messi à l’intersaison, le Barça a semblé retrouver un jeu alléchant et a mis le Real Madrid en difficulté par période. Mais à la fin, ce sont bien les Madrilènes qui se sont qualifiés pour la finale. Grâce à qui ? S’il fallait distinguer une individualité du collectif merengue, ce serait très probablement Karim Benzema.
Transferts
Cas Mbappé - La Liga "va porter plainte contre le PSG devant l'UEFA" et d'autres instances
HIER À 18:58
Auteur d’une nouvelle prestation majuscule dans un match de haute volée avec une passe décisive et un but, KB9 n’a pas seulement dynamisé le front de l’attaque du Real par sa qualité balle au pied, mais aussi par son omniprésence dans le travail défensif. Le meilleur exemple ? Son travail de récupération dans les pieds de Sergio Busquets avant de servir Vinicius Junior dans la profondeur pour l’ouverture du score.

"L’épaule va bien, c’est juste un coup"

Dans tous les bons coups, Benzema s’est offert son 302ème but dans l’histoire du Real, de quoi arriver à six unités de la légende Alfredo Di Stéfano et augmenter un peu plus ses statistiques personnelles dans une saison 2021-2022 lancée sur un rythme stratosphérique : 17 buts et 7 passes décisives en vingt rencontres de Liga, 5 buts et une passe décisive en cinq matchs de C1… Les chiffres sont formels, Benzema est impliqué dans 32 des 62 buts inscrits par la Maison Blanche depuis le début de saison.

Karim Benzema, héros du Real face au Barça en Supercoupe d'Espagne

Crédit: Getty Images

Faut-il s’inquiéter de sa blessure à l’épaule lors du choc avec Rodrygo en prolongation ? A priori, non. "Nous méritons la victoire, nous avons lutté depuis la première minute, a confié l’intéressé après le coup de sifflet final. L’épaule va bien, c’est juste un coup.Le Real Madrid est le meilleur club du monde, mais nous devons continuer à maintenir ce niveau d’exigence et rester à ce niveau-là. C’est normal d’être fatigué après un match comme celui-ci, nous avons tout laissé sur le terrain. Si tu leur laisses le ballon, ils ne te le rendent pas…"

Une première depuis 2009

Le Real Madrid a obtenu un cinquième succès de suite dans un Clasico, la deuxième série la plus victorieuse de l’histoire pour les Blancos après celle entre avril 1962 et février 1965, où les Madrilènes avait gagné sept fois consécutivement. C’est également la centième victoire du Real face au Barça dans son histoire et la première fois que les deux équipes s’affrontent hors des terres espagnoles en Supercoupe. Benzema, lui, en est à onze buts et dix passes décisives réussies contre le FC Barcelone dans sa carrière professionnelle. C’est la première fois en 38 tentatives que la "Benz" parvient à enchaîner passe décisive et but dans un même match face au Barça.
Depuis Sergio Ramos en mai 2009, aucun joueur du Real n’était parvenu à réaliser une telle performance contre l’ennemi juré. Enfin, le capitaine madrilène a effectué cinq de ses huit dernières passes décisives à destination de son coéquipier Vinicius. Avant cette saison 2021-2022, Benzema n’y était jamais parvenu. "C’est une bonne fatigue car aujourd’hui, nous avons gagné, analyse le numéro 9. Maintenant, nous sommes en finale." Toujours plus haut, toujours plus fort, Benzema s’installe toujours un peu plus parmi les légendes du Real.

Messi au Barça, Benzema meilleur buteur des Bleus : Nos 4 paris dingues pour 2022

Liga
Tebas fusille le PSG sur Mbappé : "C'est une insulte au football"
HIER À 18:13
Ligue 1
Le PSG d’un côté, la tentation Real de l’autre : Mbappé, une folle saga en 10 dates
HIER À 16:30