Eurosport

Giroud et Zouma, destins croisés et objectif commun

Giroud et Zouma, destins croisés et objectif commun

Le 13/08/2019 à 17:48Mis à jour Le 14/08/2019 à 20:32

SUPERCOUPE D'EUROPE - Mercredi soir, Olivier Giroud et Kurt Zouma disputeront avec Chelsea la Supercoupe d'Europe face à Liverpool, à Istanbul (21h). Placés dans des situations opposées chez les Blues, les deux Français ont le même objectif : réussir une saison pleine à Londres pour faire partie du voyage à l'Euro en juin prochain.

Deux mois et demi après son sacre en Ligue Europa face à Arsenal, c'est un autre voisin honni qui se dresse sur la route de Chelsea mercredi, en finale de la Supercoupe d'Europe (21h). Dans l'antre incandescente du Vodafone Park, scène habituelle du Beşiktaş Istanbul, il faudra affronter un Liverpool déjà explosif face à Norwich (4-1). Tout le contraire de Blues fragilisés par leur humiliation subie dimanche à Manchester face à United (4-0).

Parmi eux, Olivier Giroud et Kurt Zouma suivent deux trajectoires opposées et paradoxales : dans un effectif amaigri, ils ont l'occasion cette saison de prendre les rênes mais risquent aussi d'être exposés à leurs propres limites, à moins d'un an de l'Euro.

Zouma, débuts chaotiques mais le champ libre en défense

Le départ tardif et surprise de David Luiz à Arsenal dans les dernières heures du mercato a sans doute fait basculer la saison de Kurt Zouma. De retour d'un prêt convaincant à Everton, l'ancien Stéphanois retrouve Stamford Bridge. C'était attendu. Qu'il soit propulsé titulaire en défense centrale au côté d'Andreas Christensen l'est un peu moins.

Le Français de (seulement) 24 ans a désormais une voie royale dans le nouveau projet de Chelsea : les Blues sont interdits de recrutement jusqu'à fin janvier 2020, le club lui a fait de la place, l'effectif manque de profondeur à son poste et Frank Lampard compte beaucoup sur les jeunes. A un an de l'Euro, Zouma se retrouve donc dans une position idyllique avec du temps de jeu et de la visibilité.

« C'est un super défenseur. C'est un bon mec, très pro et je compte sur lui. C'est clair et net. Nos défenseurs sont au niveau. Il a été très bon à Everton, et je comprends pourquoi ils ont tout fait pour l'acheter. Mais c'est un joueur de Chelsea. J'ai besoin de lui », se réjouissait le manager de Chelsea le 19 juillet dernier.

Problème : la charnière qu'il a formé avec le Danois dimanche face à Manchester United (défaite 4-0) a explosé de toutes parts. Le Français a concédé un penalty après une faute sur Rashford et a semblé dépassé par la vitesse et l'explosivité de l'international anglais et d'Anthony Martial. Sur ses quatre matches en tant que titulaire avec les Blues depuis son retour, Chelsea a encaissé dix buts.

Vidéo - Lampard répond aux critiques de Mourinho

01:05

Giroud et le piège de la jeunesse

Sur le front de l'attaque, Olivier Giroud entame lui aussi cet exercice dans une situation paradoxale : remplaçant de luxe sous Sarri et meilleur buteur de la dernière Ligue Europa (11 buts), le Français n'est toujours pas un indiscutable chez les Blues. Pour preuve : en préparation, Lampard lui avait déjà préféré le jeune Tammy Abraham (4 matches comme titulaire pour l'Anglais, deux pour Batshuayi, un pour Giroud). La tendance s'est confirmée en match officiel dimanche à Old Trafford.

"Tammy est un buteur. Il a faim de buts. C'est ce que j'aime chez lui, dans son attitude. Je trouve qu'Olivier Giroud a aussi fait de très bonnes choses sur le terrain, avec son style, et il a montré ce qu'il pouvait apporter", expliquait le manager des Blues le 24 juillet dernier. Avant de confirmer que la place de numéro neuf est à prendre : "C'est aux joueurs de briller et de montrer qu'ils peuvent assurer au poste d'attaquant."

Une situation à nouveau compliquée pour le champion du monde, alors que les départs de Morata et Higuain devaient naturellement lui donner une place de titulaire. Abraham n'a pas été excellent face à Manchester. Noyé, comme toute son équipe, il a même été remplacé par l'ancien Montpelliérain à l'heure de jeu. Mais le Français n'a guère fait mieux : 13 ballons touchés et aucun tir.

Dans l'étuve stambouliote, Giroud et Zouma auront l'occasion de rattraper cette première ratée. Zouma risque-t-il de souffrir face à la vivacité de Mohamed Salah ? Oui, certainement. S'il est titularisé, Olivier Giroud sera-t-il confronté à un énorme client en la personne de Virgil van Dijk ? Certainement également. Mais pour ces deux-là, la route pour l'Euro 2020 commence (déjà) mercredi. Réussir sa Supercoupe d'Europe permettrait de poser la première pierre.

Olivier Giroud
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0