Recrue estivale majeure de l'Eintracht Francfort, Mario Götze espère briller en Supercoupe de l'UEFA mercredi soir à Helsinki contre le Real Madrid, pour relancer à 30 ans une carrière à l'arrêt et pourquoi pas rêver du Mondial 2022 au Qatar. En inscrivant l'unique but de la finale de la Coupe du monde contre l'Argentine au Maracana, Mario Götze a, un soir de juillet 2014 et à seulement 22 ans, avec son visage poupin et sa joie communicative, fait chavirer toute une nation de plus 80 millions d'habitants.
Héros de l'Allemagne pour ce quatrième titre mondial de la Nationalmannschaft, Mario Götze n'est jamais parvenu à prolonger ce sommet et concrétiser les attentes placées en lui Outre-Rhin, lui l'espoir du football allemand formé au Borussia Dortmund. "Ce n'est pas vraiment important ce qui s'est passé pour moi ces dernières années. Je veux regarder vers l'avant", a-t-il tenté d'évacuer lors de sa présentation à la presse au moment de sa signature à Francfort au début du mercato.
Ligue des champions
Le Real enchaîne et entrevoit les 8es
IL Y A 8 HEURES
Difficile pourtant de ne pas se pencher sur sa carrière, marquée par les déceptions après l'apogée de 2014. Mario Götze a passé treize années à Dortmund de 2001 à 2013, entre le centre de formation et l'équipe professionnelle, remporté un titre de champion d'Allemagne et s'est hissé en finale de C1 en 2013 avant de s'engager au Bayern. Un parcours qui l'a rapidement propulsé sur le devant de la scène.
J'ai une autre perception des choses
En Bavière, il n'a toutefois jamais réussi à s'imposer en l'espace de trois saisons, et est revenu à Dortmund à l'été 2016, disputant quatre saisons avec le Borussia. Mais là aussi, la magie des années de jeunesse n'était plus au rendez-vous. L'exil le pousse alors vers les Pays-Bas, au PSV Eindhoven, où l'enfant prodige retrouve un peu de son génie, loin de l'attention et des projecteurs des médias allemands.

Löw estime que Götze peut être du voyage au Qatar

Vice-champion en 2021, vainqueur de la Coupe des Pays-Bas la saison passée, il a marqué et délivré autant de passes décisives en deux saisons, qu'entre 2016 et 2020 à Dortmund. "J'ai eu 30 ans cette année (le 2 juin), j'ai déjà vécu beaucoup de choses. J'ai aussi une autre perception des choses", a-t-il expliqué, alors que son retour dans le championnat d'Allemagne a une nouvelle fois braqué sur lui une partie de l'attention. "C'est important pour moi de profiter, d'être présent sur le terrain, de réaliser mes performances, jouer devant un stade plein, être en bonne santé", a-t-il ajouté.
Pour sa première sortie en championnat, il s'est montré assez discret lors du naufrage de l'Eintracht Francfort à domicile contre le Bayern Munich (défaite 6-1). Face au Real Madrid, l'occasion lui est donnée de briller. C'est d'ailleurs ce que le sélectionneur Hansi Flick lui a demandé. "C'est assez simple, il doit montrer qu'il est capable de prestations de haute qualité, qu'il est en forme, qu'il peut être une alternative pour ceux qui sont actuellement dans la sélection", a-t-il expliqué au micro de DAZN avant l'ouverture de la saison.
Et même si sa dernière pige avec la Nationalmannschaft remonte au 14 novembre 2017 (2-2 en amical contre la France), l'ancien sélectionneur Joachim Löw croit en un retour de Mario Götze en sélection pour le Mondial. "Il va à nouveau jouer en Ligue des champions, est au centre ici en Bundesliga, et voudra se mettre en évidence pour une place dans l'équipe de la Coupe du monde. Il a toutes les qualités pour cela", a estimé Löw.

Alexis Sanchez est-il fini ?

Ligue des champions
L'OM se frotte les mains : Tottenham et Francfort se quittent sur un nul
HIER À 21:10
Liga
Le Real lâche des points, Benzema frustré
02/10/2022 À 20:54